Grèves: action escargot, barrages... La situation dans les deux Brabants

Ces barrages s'inscrivent dans le cadre de la 3ème journée de grève tournante, qui touche lundi Bruxelles et les provinces des Brabants flamand et wallon.

On ignore encore les conséquences sur le trafic routier de ces différents barrages.

Une action escargot, organisée, par la FGTB, était en cours vers 10h30 sur la Nationale 25, entre Nivelles et Wavre. L'idée était d'installer, au final, un barrage filtrant au rond-point de Corroy-le-Grand, qui dessert la N25, l'autoroute E411 et le zoning de Louvain-la-Neuve.

La ville du Premier ministre Charles Michel, qui est bourgmestre en titre de Wavre, sera le cadre d'un rassemblement CSC-FGTB à partir de 12h00.

Vers 6h lundi, l'accès à l'ensemble des zonings du Brabant wallon était bloqué, d'après la CSC, mais peu de barrages débordent sur les chaussées environnantes. C'est cependant le cas à Wavre, où le blocage du zoning a entraîné la mise en place d'un barrage bloquant sur la voirie voisine.

Des barrages filtrants à Wavre, Nivelles et Wauthier-Braine

"Pour l'instant, on se limite à des blocages de zonings sans bloquer les voiries, sauf à Wavre et à Nivelles. Il y a eu un petit couac à Wavre où la police pensait que le barrage serait filtrant, alors qu'il est bloquant. Mais il n'y a pas eu d'incident. Le rond-point de Corroy, à Louvain-la-Neuve, n'est pas bloqué", indique Blanche Garcia, de la CSC Brabant wallon.

Les automobilistes qui arrivent à l'entrée du zoning nord de Wavre se font gentiment refouler par les syndicats. La plupart des travailleurs sont manifestement au courant des blocages et sont restés chez eux. Du coup, les barrages installés à Wavre ont peu de répercussions sur la circulation.

Situation différente à Nivelles, devant l'entrée du Shopping Center. Le barrage filtrant engendre des files dès la sortie de l'autoroute E19. Les zonings de Nivelles-Sud et de Nivelles-Nord sont bloqués. Un barrage filtrant installé à hauteur du rond point Nivelles-Sud restera en place jusqu'à 15 heures.

Toujours dans l'ouest de la province, les parcs d'activité économique de Saintes et de Wauthier-Braine sont fermés. Enfin du côté de Louvain-la-Neuve, un barrage filtrant est installé sur la N4. Il empêche l'entrée à l'Axis Parc et au parc scientifique Einstein.

3 images
Des barrages ont été installés très tôt ce matin au nord de Wavre. © Simon BOURGEOIS - RTBF

Les transports en commun largement perturbés

Du côté des TEC, quasi rien ne roule. Les syndicats parlent de 90% de bus qui sont restés dans les dépôts de Chastre, Baulers et de Jodoigne où les syndicats ont installé des piquets. Les sociétés privées qui assurent habituellement 50% des trajets en temps normal sont aussi paralysées ce lundi matin.

Ce n'est pas beaucoup mieux sur le rail. Le personnel de la cabine de signalisation à Ottignies est en grève. Conséquence, la gare tourne au ralenti, quasi aucun train ne passe par là, pour des raisons de sécurité. Sur la ligne Luxembourg-Bruxelles, les trains s'arrêtent à Namur et ne vont pas plus loin. Sur la ligne Bruxelles-Nivelles, les trains s'arrêtent à Braine-l'Alleud, donc Waterloo n'est pas desservie.

Prisons également touchées

La grève touche également le personnel des prisons dans le Brabant wallon. À Ittre et à Nivelles, une partie des gardiens n'ont pas pris leur service ce matin. Ils ont été remplacés par des policiers à l'intérieur de l'établissement.

Suite à cette forte participation, les détenus ne sont pas transférés ce lundi matin pour les audiences du tribunal correctionnel de Nivelles. Devant le palais de justice, une présence syndicale symbolique était assurée mais l'entrée dans le palais n'était pas bloquée ni pour le personnel, ni pour les avocats, ni pour les justiciables.

L'audience correctionnelle a commencé avec un quart d'heure de retard à Nivelles, sans la présence d'huissier vu les difficultés de déplacement annoncées dans certaines parties du Brabant wallon. Elle était cependant organisée normalement, plusieurs dossiers devaient être plaidés et les agents du corps de sécurité étaient présents. Des remises ont cependant été accordées aux avocats qui demandaient des reports en raison de l'absence de leurs clients détenus.

Le mouvement de mécontentement dans les prisons avait déjà démarré dimanche. Pour protester contre des mesures envisagées par l'administration pénitentiaire, le personnel de la prison de Ittre a assuré un service minimum, à savoir uniquement le maintien de la sécurité à l'intérieur de la prison.

3 images
Des barrages ont été installés très tôt ce matin au nord de Wavre. © Simon BOURGEOIS - RTBF

Situation normale pour les hôpitaux

Dans le secteur non marchand, il n'y a pas d'actions programmées dans les hôpitaux du Brabant wallon, au contraire de ce qui se déroulera lundi prochain lors de la grève nationale. Mais d'après la CNE, une petite dizaine de maisons de repos étaient en service minimum lundi, notamment à Ottignies, Braine-le-Château, Genappe et Waterloo.

Une animation était prévue en cours de matinée devant la maison de repos Le Chenoy, dans la rue des Combattants à Ottignies. A 10h30, devant cet établissement du groupe Harmonia, la CNE organisera une mise en scène pour illustrer symboliquement les conséquences des projets du gouvernement pour les maisons de repos. "Demander au personnel du secteur des soins de santé de travailler jusqu'à 67 ans est une aberration qui met les travailleurs en difficulté et les patients en péril", a commenté le secrétaire national CNE non marchand, Yves Hellendorf.

Par ailleurs, à Nivelles, la FGTB confirme le piquet de grève établi devant la société de logement social Les Habitations sociales du Roman Païs (HSRP).

Aucun zoning bloqué dans le Brabant flamand

Enfin, des piquets de grèves étaient installés lundi matin au devant de nombreuses entreprises du Brabant flamand dans le cadre de l'action de grève.

Les personnes souhaitant travailler pouvaient toutefois accéder aux sites et aucun zoning industriel n'était bloqué. Parmi les sociétés à l'arrêt, figuraient notamment AB InBev (sites de Louvain et Hoegaarden), Bosch, Sylvania, Citrique Belge à Tirlemont, Duracell à Aarschot et Akzo Nobel à Ternat et Vilvorde.

Un piquet a été dressé à proximité de 136 entreprises, selon un recensement effectué par la FGTB/ABVV.

Contrairement à certains endroits du Brabant wallon, aucun zoning n'était bloqué mais les syndicalistes promettent des blocages lundi prochain, dans le cadre de l'action nationale.

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK