Grève provinciale du 24: l'aéroport de Charleroi ciblé par les syndicats ?

Aéroport de Charleroi
Aéroport de Charleroi - © Belga - Virginie Lefour

Si vous prenez l’avion ce week-end et que vous envisagez un retour par Charleroi lundi, il vous est conseillé d'être vigilant. Il est possible en effet que la grève tournante qui passe ce jour-là par le Hainaut embarrasse le bon déroulement des vols.

La direction de l’aéroport a appelé les syndicats à ménager l’aéroport. " A quatre jours de la grève provinciale, dit-elle, il est impossible de suspendre des vols dont les réservations s’étalent sur des semaines. "

Côté " employés " le message a été entendu : on ne placera pas de piquet aux entrées de l’aéroport et les délégués grévistes participeront à la grève sur d’autres lieux d’actions.

Côté ouvrier par contre, on envisage bien le blocage de l'aéroport de Charleroi ce lundi avant celui de Liège le 1er décembre et Zaventem une semaine plus tard. Le calendrier épouse en fait l’itinéraire des grèves tournantes.

L’aéroport pourrait donc bien être une des " cibles " hennuyères de la grève. La direction est d’ailleurs d’autant moins rassurées que des actions organisées, ou spontanées, pourraient aisément bloquer les ronds-points d’accès à l’aéroport.

Côté contrôleurs aériens, par contre, les agents seront bien au poste. La gestion du trafic dans les airs pourra donc être assuré, notamment celui des vols " à l’arrivée ". Sauf si l’aéroport, incapable d’assurer les services de réception au sol, demande lui-même aux vols qui devraient le rejoindre de ne pas quitter leur point de départ ou de se dérouter.

Alain Vaessen, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK