Grève du rail : les plannings des sociétés de taxis sont chamboulés

Christian Glineur dirige la société Navettes.eu et ses plannings de transports sont chahutés ces derniers jours
Christian Glineur dirige la société Navettes.eu et ses plannings de transports sont chahutés ces derniers jours - © M. Delporte

Pour faire face à la grève, il y a ceux qui prennent congé, qui covoiturent, qui travaillent à domicile... Il y a ceux aussi qui appellent les taxis. Notamment les sociétés de taxis pré commandés, agréées par la région wallonne, comme la société Navette.eu, basée à Nivelles

Christian Glineur est le patron de cette société qui emploient 6 chauffeurs et ces derniers jours il a dû faire preuve de pas mal de flexibilité " Nous devions ce jeudi matin aller chercher des lyonnais en gare de Bruxelles midi, des lyonnais qui devaient se rendre pour un séminaire au Centre de congrès de Mons. Hier à 23 heures, on a été informé qu’il faudrait aller les chercher à Lille Europe plutôt qu’à Bruxelles-midi. Voyez les plannings : tous nos chauffeurs sont bookés et notre téléphoniste qui reçoit les clients dans quatre langue n’arrête pas de décrocher "

On ne peut pas dire pourtant que la société se frotte les mains, car en plus de la flexibilité des chauffeurs, il faut aussi recalculer tous les temps de trajets. " Habituellement, par exemple, pour un trajet Mons-Zaventem, on compte une heure 15, ici, en prévision de l’encombrement, il faut sans doute ajouter une demi-heure voire trois quarts d’heure, pour être sûrs d’être à l’heure, donc fiables "

Navettes.eu compte parmi ses clients les plus grosses sociétés de la région, comme Google ou Baxter, des sociétés en France aussi comme la société Areva. Elle transporte des vedettes, des sportifs, ou simplement des vacanciers. Si la grève à la SNCB n’est pas un motif de réjouissance, c’est en tout cas un bon moyen d’asseoir une réputation qui s’installe depuis 2007.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK