Grève de Swissport : les valises non récupérées sont désormais considérées comme perdues

21 jours après la grève des bagagistes de Swissport, les bagages non récupérés sont considérés comme perdus.
21 jours après la grève des bagagistes de Swissport, les bagages non récupérés sont considérés comme perdus. - © © Archive LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Plus de trois semaines après la gréve des bagagistes de Swissport, quelques dizaines de passagers n'ont toujours pas récupéré leurs bagages. Ce jour-là, Philippe Houtart rentrait d'un séjour au Portugal. Sa valise aurait du le suivre. Il ne l'a jamais retrouvée.

Le 22 août pourtant, ce Bruxellois avait complété le formulaire en ligne pour la restitution ultérieure des bagages. Quelques jours plus tard, il s'était également rendu au comptoir de Brussels Airlines dans l'espoir d'une bonne nouvelle. En vain. Et plusieurs coups de téléphone échangés avec la compagnie aérienne ou son bagagiste Swissport, n'y changeront rien. Après 24 jours d'attente, force est de constater que personne ne sait dire où se trouve la valise de Philippe Houtart.

Indemnisation

Officiellement, elle est d'ailleurs à présent considérée comme perdue. Passé un délai de 21 jours, il peut d'ailleurs prétendre à une indemnisation (plafonnée à 1448 euros) auprès de sa compagnie aérienne, à condition de pouvoir établir le préjudice. Et cela n'est pas toujours chose aisée. Il faut en effet pouvoir prouver l'existence et la valeur des objets perdus et établir l'éventuel dommage moral.

Philippe Houtart, quant à lui, n'a pas encore fait ses comptes mais outre des effets personnels (vêtements, anorak, chaussures...) sa valise contenait également des partitions de musique annotées, indispensables pour son travail de musicien.

Le 11 septembre, soit 21 jours après le déclenchement de la grève, 200 bagages environ n'avaient toujours pas été restitués à leurs propriétaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir