Gravir l'Everest ... à Liège: le défi est lancé

Le défi: escalader la montagne de Bueren, jusqu'à atteindre l'altitude du sommet du monde.
Le défi: escalader la montagne de Bueren, jusqu'à atteindre l'altitude du sommet du monde. - © RTBF

La société DG Sport et l'association Blind Challenge (spécialiste des activités physiques pour mal voyants) lancent un défi aux Liégeois: gravir l'Everest en course à pied. L'Everest, mais à deux pas d'ici: il s'agit d'escalader la montagne de Bueren, jusqu'à atteindre l'altitude du sommet du monde.

Il fallait y penser: gravir les marches, non pas une fois comme les 600 Franchimontois mais plus d'une centaine de fois d'affilée, ça permet d'atteindre le toit du monde. C'est en tout cas le concept imaginé par la société DG Sport et son porte-parole, Benjamin Bourguignon: "Entre le niveau de la mer et le sommet de l'Everest, on a 8850 mètres de dénivelé positif. La montagne de Bueren fait ici à peu près 67 mètres de dénivelé. Et lorsqu'on parcourt quelque 132 fois ces 374 marches, on arrive effectivement à accomplir l'altitude de l'Everest".

Le but, c'est donc de courir sur 100 000 marches, environ, en moins de dix heures. Les "fêlés" vont le faire en individuel, mais des catégories sont prévues pour des équipes, "athlètes", "sportifs", et "randonneurs", des relais de quatre, huit, ou douze personnes.

Il n'empêche, même partagé, c'est un effort qui suppose une préparation adéquate, comme l'explique Philippe Dumonceau, président de Blind Challenge, l'association au profit de laquelle cette opération caritative est organisée: "C'est vrai que monter les escaliers, c'est beaucoup plus physique que la course à pied. Et 28% de dénivelé, c'est costaud".

A noter que cet événement se déroulera le 28 juin.

Michel Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK