Accident sur l'A8 à Tournai: circulation rétablie, une instruction contre X a été ouverte pour entrave à la circulation

La chaussée est à nouveau libre et la circulation normalisée depuis 18 heures à hauteur de Hertain en direction de la France après le dramatique accident de camions qui s'est produit ce mercredi matin.

Rappelons qu'un belge a perdu la vie ce mercredi dans un accident de la circulation quand son véhicule a embouti vers 6 heures trois autres camions qui étaient à l'arrêt.  Une instruction contre X a été ouverte pour entrave à la circulation. L'enquête vise essentiellement des gilets jaunes qui bloquaient la frontière franco-belge.

"Dans le cadre de cet accident mortel, une instruction a été ouverte ce jour auprès de la juge Alexandra De Becker de Mons. L'instruction porte sur "Entrave méchante à la circulation à l'encontre de X, avec la circonstance aggravante qu'il y a eu un décès". Pour ce type d'infraction, la peine peut aller de 20 à 30 ans de prison. Un barrage des gilets jaunes, du côté français de la frontière, est clairement visé par cette instruction.

Qui bloquait l'autoroute?

"En soi, bloquer une autoroute est une infraction grave. On a eu un cas similaire, avec mort d'homme, vendredi dernier sur la RN54 à Erquelinnes", précisait mercredi soir Frédéric Bariseau, 1er substitut du procureur du roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons.

Selon le magistrat, des devoirs complémentaires seront probablement demandés par la juge d'instruction afin de déterminer qui a précisément bloqué l'autoroute la nuit de mardi à mercredi à la hauteur de l'ancien poste frontière de Hertain/Lamain.

La victime est un montois

"La victime est un chauffeur de la région de Mons né en 1966. Alors qu'il se dirigeait vers Lille (F), son poids lourd a heurté le dernier des trois camions qui étaient à l'arrêt sur l'autoroute. Il s'agit de véhicules immatriculés en France, en Pologne et en Lituanie. Sous la violence du choc, la cabine du camion-percuteur s'est désolidarisée de son châssis. Un expert du parquet est déjà descendu sur les lieux de l'accident. Cet expert devra ensuite examiner le véhicule percuteur lorsqu'il aura été déplacé vers un garage.", a indiqué le magistrat.

L'autoroute A 8  (E429) est restée inaccessible toute la journée. Les camions accidentés ont dû être vidés de leur chargement avant d'être évacués.  Des déviations avaient été mises en place.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK