Gouvernement bruxellois : plan de Relance européen, la liste définitive des projets est fixée

Le gouvernement bruxellois s'est accordé jeudi sur les projets prioritaires dans le cadre de la contribution bruxelloise au Plan pour la Reprise et la Résilience (PRR).

L'équipe dirigée par Rudi Vervoort avait approuvé le 21 janvier dernier les projets prioritaires pour un budget total de 527 millions d'euros, soit environ 130 % de l'enveloppe allouée à la Région bruxelloise. Ces documents comprenant fiches et budgets avaient été soumis à la concertation avec les interlocuteurs sociaux (Brupartners) dans le cadre du Sommet Social du 24 février. Des concertations spécifiques ont également été menées à l'initiative des ministres et secrétaires d'État porteurs de projets.


►►► À lire aussi : Le plan de relance de la région bruxelloise : autant de projets que de questions


Toujours dans le cadre de ce processus qui s'inscrit dans les travaux interfédéraux d?élaboration du PRR, une enveloppe de 395 millions d'euros a été allouée à la Région de Bruxelles-Capitale. Sur base des résultats des concertations, le gouvernement bruxellois a opéré une sélection définitive correspondant à cette enveloppe budgétaire effective, sur base de plusieurs critères.

Il s'agit de ceux proposés par la coordination fédérale dont la contribution écologique et digitale, l'impact économique et social et la maturité et finalisation des projets pour août 2026. Ont également été pris en compte les échanges durant les groupes de travail interfédéraux et avec la Commission européenne, les contributions des interlocuteurs sociaux, les consultations organisées par les Ministres et Secrétaires d'État porteurs des projets et l?avis du ministre du Budget.

Les projets sélectionnés pour cette enveloppe européenne portent sur la durabilité (amplification de la stratégie de rénovation du bâtiment avec les primes, et les projets Réno Click et Rénolab; rénovation des logements sociaux); le digital (digitalisation des processus citoyens-entreprises; plateforme d'échanges de données régionales; projet AI for the Common Good); la Mobilité (développement d'infrastructures cyclables et de parkings de vélos; bus et dépôts STIB électriques, accélération du déploiement des outils MaaS; SmartMobility).

D'autres projets retenus visent à soutenir la transition vers une mobilité zéro émission.

Dans le domaine de l'inclusion, la manne européenne contribuera à lever les freins à l'emploi et à renforcer les politiques d?activation, en particulier pour les personnes peu qualifiées, les travailleurs âgés et les personnes issues de l'immigration mais aussi des travailleurs en situation de handicap. Elle co-financera des systèmes d?accompagnement/formation et contribuera à accélérer le virage numérique dans les écoles.

Des montants seront consacrés à l'optimisation des politiques d'activation et de formation.

Par ailleurs, l'exécutif bruxellois a décidé de financer la recapitalisation (déjà actée) de financeinvest.brussels pour un montant de 87,4 millions d?euros afin de permettre à l'opérateur régional d'accentuer son soutien aux entreprises bruxelloises exemplaires sur le plan social et environnemental, d'augmenter l'offre en santé mentale pour un montant de 15 millions d?euros et de créer des logements d'accueil temporaires pour publics vulnérables.

L'ensemble de ces projets sont intégrés dans la Stratégie GO4Brussels - coupole de l'action bruxelloise en faveur de la transition économique, sociale et environnementale - mise à jour en tenant compte des projets de relance validés par le gouvernement bruxellois ainsi que de la contribution de la Région au PRR.

Sur le même sujet: JT 12/01/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK