Gosselies : Michel exerce le vieux métier de voiturier

Michel et son patron devant la vitrine du resto où il est voiturier
Michel et son patron devant la vitrine du resto où il est voiturier - © rtbf.be - Luciano Arcangeli

Michel a 57 ans. Il exerce un métier qui a disparu dans notre région et qui vient d'être ravivé par un restaurateur du quartier du Calvaire à Gosselies. Celui de voiturier.

Chaque jour, avec doigté et politesse, Michel accompagne, sous son parapluie lorsque c’est nécessaire, les clients jusqu'aux portes du restaurant. Ensuite il prend en charge leur voiture et s'occupe de trouver un emplacement de parking.

Le voiturier nous a expliqué : " Je ne connais pas d’autre personne qui fait ce métier. C’est nouveau. Avec le patron, nous essayons de relancer un ancien métier. Les clients sont très contents. Ils ne doivent pas se déplacer. Ils arrêtent la voiture devant le restaurant. Je prends la voiture en charge. Je vais la déposer dans le parking. Je leur rends leurs clefs et, au moment de l’addition, ils me font un petit signe et je récupère les clefs pour aller rechercher leur voiture. C’est une grande facilité pour eux. Avant de trouver ce boulot, j’étais chauffeur poids lourd au chômage et je suis vraiment content d’avoir trouvé ce travail-ci à mon âge. Pendant quelques minutes, je peux aussi conduire des voitures que je ne pourrais jamais me payer. Mais il est vrai que les technologies évoluent très vite et que je suis parfois un peu surpris par les commandes et le tableau de bord de certains véhicules. "

Luciano Arcangeli, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK