Ghislenghien: inauguration des deux premières éoliennes dans le parc d'activité économique

Le bourgmestre d'Ath, Bruno Lefèbvre (PS) a coupé le ruban
Le bourgmestre d'Ath, Bruno Lefèbvre (PS) a coupé le ruban - © Luminus

"ActiVent Wallonie" a inauguré mercredi ses deux premières éoliennes dans le parc d'activité économique de Ghislenghien (Ath). L'investissement, réalisé avec un partenariat public-privé, est de 5,6 millions d'euros. Les machines permettront d'alimenter en électricité verte quelque 2.250 ménages wallons.

L'inauguration de ces deux éoliennes implantées dans le zoning industriel "Orientis 3" de Ghislenghien s'est faite en présence de Bruno Lefebvre (PS), bourgmestre d'Ath et président de l'intercommunale de développement économique Ideta.    Les deux machines, de 2,3MW chacune, produiront environ 8GWh par an. Cette capacité permettra d'alimenter en électricité verte quelque 2.250 ménages wallons.    

"ActiVent Wallonie" est un partenariat public-privé regroupant Luminus et trois intercommunales, l'IPFH, l'IEG (Mouscron) et l'IPFBW. "ActiVent Wallonie" est actif dans la construction, la gestion et l'exploitation de parcs éoliens en Wallonie. "Ce projet de deux nouvelles éoliennes à Ath nous permet de faire un pas en avant supplémentaire dans la production d'énergie verte locale", commente Jean-François Nuyttens, président d' "ActiVent Wallonie", une société coopérative à responsabilité limitée. L'objectif de cette coopérative est de développer, construire et exploiter des projets éoliens en Wallonie. L'électricité produite par les éoliennes d'"ActiVent" sera injectée dans un premier temps sur le réseau général. À terme, elle alimentera directement les entreprises des parcs d'activité économique, via des CER (Communautés d'Energie Renouvelable). 

L'objectif de ces CER est de valoriser la production locale d'électricité verte par le biais d'une autoconsommation collective et de diminuer ainsi les coûts énergétiques des entreprises participantes. Des projets sont d'ailleurs en cours à Le Roeulx, fin de cette année, et à Seneffe, à la mi-2020.    Le partenariat public-privé facilite la mobilisation des financements. Il permet de mettre l'expertise technique de Luminus au service de projets éoliens bénéficiant d'un ancrage local grâce à l'action des intercommunales. "Cinq nouveaux parcs éoliens verront le jour avec nos partenariats éoliens. D'ici fin 2019, 18 éoliennes produiront de l'électricité grâce aux investissements réalisés par l'IPFH. Les énergies durables sont un axe stratégique majeur de l'Intercommunale, pour le bénéfice des citoyens mais aussi des entreprises", déclare de son côté Loïc D'Haeyer, président du conseil d'administration de l'IPFH, l'intercommunale pure de financement du Hainaut.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK