Gerpinnes: 72h pour évacuer les résidents du home de l'Hostellerie

La Région wallonne a donné trois jours au home de l'Hostellerie pour évacuer ses pensionnaires. Un home où différents manquements avaient été constatés. L'arrêt de fermeture est donc confirmé. Tout devrait aller très vite mais le bourgmestre de Gerpinnes ne veut pourtant pas agir dans la précipitation.

C'est une visite des services d'inspection qui avait relevé divers manquements au niveau du personnel, de l'hygiène ou de la sécurité. Un arrêt de fermeture avait donc été pris mais le bourgmestre, Philippe Busine, qui connaissait bien l'établissement et disait ne pas avoir à s'en plaindre, avait refusé de l'appliquer. Cette fois, il s'incline.

Philippe Busine : ''Avant, c'était simplement un avis de l'administration. Maintenant, il y a une décision du gouvernement. Je vois difficilement comment je peux aller contre.''

Intervention de la Justice, désignation d'administrateurs provisoires. Après avoir confirmé qu'il existait des manquements dans la gestion de l'établissement, la Région wallonne hausse le ton : la fermeture est confirmée, ils ont désormais 72 heures pour évacuer tout le monde ! Plus aucun recours n'est possible. Philippe Busine refuse toutefois l'urgence. ''Pour moi, il n'y a pas urgence. J'estime qu'il faut un peu de temps pour préparer les choses, pour expliquer tout cela aux résidents. Il me semble qu'ils ont le droit, aussi, de trouver un autre établissement répondant mieux à leurs attentes.''

Les familles des pensionnaires ont été réunies et informées. D'ici fin mars, chacun devra avoir trouvé un autre lieu d'hébergement. La commune informe ceux qui le souhaitent sur les alternatives possibles dans la région.

 

Alain Vaessen, Xavier Van Oppens

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK