Georges-Louis Bouchez (MR): "Je ne savais pas que dans notre pays le sortant adoubait son successeur"

Georges-Louis Bouchez (MR): "Je ne savais pas que dans notre pays le sortant adoubait son successeur"
Georges-Louis Bouchez (MR): "Je ne savais pas que dans notre pays le sortant adoubait son successeur" - © AURORE BELOT - BELGA

La nouvelle est tombée ce lundi matin, confirmée par le principal intéressé : Elio Di Rupo (PS) ne sera pas tête de liste à Mons lors des élections communales de 2018.

Pour Georges-Louis Bouchez, chef de file du MR à Mons, cette annonce n'est qu'une "pirouette" qui vise à "cacher le bilan désastreux du PS à Mons". Et d'ajouter au micro de la RTBF : "Je vois que beaucoup de journalistes vont vite en besogne en disant qu'il cède le témoin. Je ne savais pas que dans notre pays c'était le sortant qui adoubait son successeur. Je pensais que c'étaient les électeurs."

Pour celui qui emmènera la liste "Mons en Mieux" lors des communales, "on verra bien la coalition qui sortira des élections. Car je pense - on et on a des données qui permettent de le confirmer - qu'a priori le PS ne devrait plus avoir de majorité absolue".

>>> À lire aussi : Comment analyser le pas de côté d'Elio Di Rupo à Mons ?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK