Genappe: comment mieux sécuriser le carrefour de l'Arbre Sainte-Anne ? Réponse, peut-être, ce mardi

Le carrefour Sainte-Anne, entre la nationale 5 et la rue Godefroid de Bouillon à Baisy-Thy.
Le carrefour Sainte-Anne, entre la nationale 5 et la rue Godefroid de Bouillon à Baisy-Thy. - © Google maps

C'est un endroit dangereux sur la N5 à hauteur de Genappe. Un accident mortel s'y est d'ailleurs produit l'automne dernier…

Le 16 novembre dernier, en fin de journée, une mère de famille perdait la vie dans un crash au carrefour de l’Arbre Saint-Anne, réputé très dangereux. Plusieurs accidents graves s’y sont déjà produits. Rapidement, les proches de la victime se sont mobilisés et ont interpellé les pouvoirs publics sur la nécessité de faire quelque chose pour éviter de nouveaux drames. Le dossier est même remonté jusqu’au Parlement wallon.

Et leur action a porté ses fruits, avec la convocation ce mardi d’une Commission provinciale de Sécurité routière, un organe chargé de se prononcer sur les questions de sécurité routière sur le réseau régional. On y discute par exemple de l’infrastructure, rond-point, passages pour piétons, pistes cyclables… Et des limitations de vitesse.

Autour de la table, il y aura donc des représentants du Service public de Wallonie, de la commune de Genappe et de la police locale. Plusieurs aménagements seront discutés, peut-être même déjà décidés.

On évoquait en décembre une meilleure signalisation et l’installation de radars. Ira-t-on jusqu’à la construction d’un rond-point, comme le réclament certains ? Réponse peut-être à l’issue de la réunion.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK