Gedinne: une mère de famille sous mandat d'arrêt pour infanticide

Les policiers du centre canin de la police fédérale ont effectué des recherches dans et aux abords d'une sapinière au lieu-dit "Belain".
2 images
Les policiers du centre canin de la police fédérale ont effectué des recherches dans et aux abords d'une sapinière au lieu-dit "Belain". - © RTBF

A Gedinne en province de Namur, les recherches se poursuivent pour retrouver le corps d'un nouveau-né. La mère de l'enfant est sous mandat d'arrêt. Elle a reconnu avoir abandonné le corps mais affirme n'avoir pas tué le bébé. Il serait mort à la naissance.

Ce vendredi après-midi, la mère a été amenée à l'endroit où elle affirme avoir abandonné le corps.

Tout a commencé mardi soir lorsque la mère du bébé, âgée de 36 ans, s'est présentée aux urgences à la clinique de Dinant. Elle perdait du sang, affirmant avoir accouché chez elle sans aucune assistance. Mais les déclarations de la patiente n'ont pas convaincu le personnel soignant qui a alors alerté les autorités judiciaires.

En l'absence de toute trace de l'enfant des scellés ont été placés sur la maison. Des fouilles ont alors été entreprises aux abords de la maison puis à un endroit situé sur les hauteurs du village.

Entretemps la mère de l'enfant a fini par reconnaître la mort du bébé. Il s’agirait d’un enfant mort-né qu'elle aurait ensuite abandonné à un endroit isolé. Ce vendredi après-midi, la mère a pu quitter la clinique de Dinant pour se rendre sur les lieux.

La justice espère pouvoir rapidement retrouver le corps du bébé afin de l'autopsier. Et déterminer s’il était viable à sa naissance.

Sur le plan judiciaire, une instruction est ouverte à Dinant. Et la mère est placée sous mandat d'arrêt. Elle passera en chambre du conseil mardi.

A.L. avec P. Michalle

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK