Ganshoren attend toujours son bourgmestre

La maison communale de Ganshoren.
La maison communale de Ganshoren. - © Google Street View

La candidature du MR Hervé Gillard au poste de bourgmestre de Ganshoren est sur la table de Charles Picqué depuis la fin du mois d'octobre. Les nouveaux conseils communaux ont été installés la première semaine de décembre. Mais aucune décision concernant le mayorat de Ganshoren n'a encore été prise.

Chaque fois que nous lui posons la question, Charles Picqué parle d'une annonce imminente. Le cas d'Hervé Gillard serait tranché mais il faut bétonner la décision sur le plan juridique, explique le ministre-président.

On veut bien le croire, mais la mise en forme commence à durer vraiment très longtemps. Et l'argument juridique ne convainc pas entièrement : quelle que soit la sentence, la partie mécontente introduira sans doute un recours devant le Conseil d’État. C'est un peu comme si le délai qui s'est écoulé depuis les élections communales constituait déjà une forme de sanction pour Hervé Gillard.

Pour rappel, la tête de liste libérale à Ganshoren avait conclu un accord lui octroyant le mayorat avec les listes Pro-Ganshoren et Ecolo. Ensuite, Hervé Gillard s'est entendu avec la liste de la Bourgmestre socialiste, renvoyant dans l'opposition les deux listes ayant pourtant signé son acte de présentation comme bourgmestre. Pas illégal, mais pas vraiment moral non plus.

Philippe Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK