"Game Over" à l'UCL: une exposition de jeux vidéo à travers le temps

Pac-Man a encore beaucoup de succès aujourd'hui
Pac-Man a encore beaucoup de succès aujourd'hui - © UCL

L‘objectif est de démystifier certains clichés, comme par exemple : "les jeux vidéo sont violents". Cette exposition est organisée par le service UCL Culture dans le Forum des Halles dans la gare de Louvain-la-Neuve.

L’exposition va de la console Atari de 1977 tout en bois, jusqu’au dernier cri d'un jeu de danse commandé par les mouvements du corps.

Certains viennent en famille et c’est l’occasion pour les parents de faire découvrir à leurs enfants, les premiers jeux vidéo avec lesquels ils ont joué, il y a quelques années :

"Mon aîné vient de découvrir Pac-Man et il a l’air de bien s’amuser", "Effectivement, je découvre ce vieux jeu avec une petite boule qui doit attraper plusieurs boules avant de se faire rattraper par les fantômes. Je trouve ça assez marrant et j’aime bien".

Pour le papa, les jeux d’aujourd’hui sont trop violents. Les organisateurs de l’exposition ne prennent pas position mais veulent élargir le regard du visiteur.

Sophie Gérard est attaché culturelle du service UCL Culture : "Ce que l’on a voulu montrer ici, c’est que oui, il y a de la violence dans les jeux vidéo mais on voit aussi que dans le top 10 des ventes, il n’y a aucun jeu violent qui apparaît et on voulait aussi montrer que dans des jeux qui sont "dit" violents, il y a contenu pédagogique ou artistique".

Si vous voulez vous faire une opinion, il y a ce mercredi soir une conférence sur le sujet : "Violence et addiction dans les jeux vidéo", c'est à 19h30 à l'auditoire Montesquieu.

L'exposition, elle, est à voir jusqu'au 1er mars au forum des Halles dans le gare de Louvain-la-Neuve. 

 

Colette Jaspers avec Monika Wachter

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK