Future tour des Finances à Liège: des perquisitions ont été menées à l'Urbanisme

L’Hôtel de Ville de Liège.
L’Hôtel de Ville de Liège. - © Google Street View

Des enquêteurs de la brigade financière ont perquisitionné jeudi matin à l'échevinat de l'Urbanisme de la ville de Liège. L'information nous a été confirmée par le procureur du Roi. Ces devoirs ont été ordonnés par le juge d'instruction Richard. L'enquête porte sur la construction de la future tour des finances dans le quartier des Guillemin, à Liège.

Le parquet de Liège s'intéresse au dossier Fedimmo. Fedimmo, c'est le consortium qui doit construire la future tour des finances, sur l'esplanade des Guillemins à Liège. Ce jeudi matin, les enquêteurs ont perquisitionné. Chez l'échevin de l'Urbanisme, à l'administration, et chez son prédécesseur (l'ancien échevin de l'Urbanisme), Michel Firket, qui était en charge du dossier en 2007. Chez ce dernier d’ailleurs, les enquêteurs ont saisi des documents.

L'enquête concerne la manière dont Fedimmo a obtenu le marché de la construction de cette future tour des finances. La SNCB avait présenté un projet concurrent, rue du Plan incliné. La Ville avait demandé des modifications. La SNCB avait estimé le délai trop court et s'était retirée. Fedimmo, resté seul concurrent, avait finalement obtenu le marché.

Parmi d'autres questions, le parquet se demande si Fedimmo a pu obtenir des informations avant la SNCB, des informations qui lui auraient permis d'emporter frauduleusement le marché de la future tour des finances.

De leur côté, l'entreprise et sa filiale confirment "qu'elles ont scrupuleusement respecté toutes les procédures légales" et précisent qu'elle "se tiennent à la disposition de la justice pour répondre à toutes les questions qu'elle aurait à ce sujet".

Michel Gretry et François Braibant

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir

L'actualité des régions en vidéo