Prise d'otage lors de la fusillade à Liège: le préfet de l'Athénée salue "la grande maturité des élèves"

L’Athénée Leonie de Waha, où a eu lieu la prise d'otage.
L’Athénée Leonie de Waha, où a eu lieu la prise d'otage. - © ERIC LALMAND - BELGA

Après avoir abattu les deux policières et un étudiant, Benjamin Herman prend la fuite et pénètre dans l'Athénée Léonie de Waha, situé à proximité. C'est alors qu'il prend en otage une femme de ménage de l'établissement. Rudy Creeten, le directeur de l'Athénée, raconte les événements au micro de la RTBF. 

"J’ai téléphoné aux éducateurs qui sont à tous les étages", explique-t-il. Le bâtiment compte six étages et abrite "800 élèves de secondaire, 300 élèves du primaire. Ça fait tout de même 1100 étudiants, plus tout l’encadrement pédagogique. On est tout de suite à 1250-1300 personnes".

Comment expliquer que le tueur a pu entrer dans l'école ? "Une de nos secrétaires est sortie pour porter du courrier. Elle n’était au courant de rien et elle est revenue en courant, poursuit le directeur. On a rouvert la porte qu’on avait fermée à clé pour qu’elle puisse rentrer, mais le forcené la suivait. Ça, personne ne l’a vu. Tout ça n’est qu’une question de secondes."

Manifestement, il se réclamait de l’islam

L'évacuation des bâtiments s'est faite "en seulement 10 minutes grâce à l'encadrement des professeurs et la grande maturité des élèves", affirme Rudy Creeten. Il poursuit : "Toutes ces personnes ont finalement eu le temps de pouvoir évacuer parce qu’il y a eu cette prise d’otage. Cette personne, qui est une de nos techniciennes de surface, a effectivement été prise en otage et a bien parlementé avec ce forcené qui, manifestement, se réclamait de l’islam. Elle est musulmane et je pense que ça a pu, à un moment donné, l’apaiser. Ça, j’en suis persuadé."

La dame a pu parler et dialoguer avec l’auteur des coups de feu. "Je peux vous le confirmer. (...) Mais je n’ai pas exactement le contenu de l’échange."

L’Athénée Léonie de Waha reste fermée aujourd’hui. L'école rouvrira ce jeudi. Un soutien psychologique sera mis en place pour les élèves et les membres du personnel.

Ecoutez le témoignage du directeur de l'Athénée Léonie de Waha

Direct de Natacha Mann devant l'athénée Léonie de Waha (JT 13h):

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK