Déconfinement en Belgique: fronde des parents et des profs face au retour en classe à partir du 18 mai

"C’est illusoire de penser que les enfants vont respecter les mesures sanitaires. Je n’ai pas très envie d’envoyer mon fils à l’école dans ces conditions-là." Nicolas est père de deux enfants dont un qui s’impatiente de retrouver ses copains en première primaire dans son école de Louvain-La-Neuve. Il résume bien la crainte de beaucoup de parents ces dernières heures. Quatre mètres carrés par enfants et respect des distances de sécurité dans la cour de récréation. "Ça peut tenir pour les plus de 9 ans mais avant c’est impossible."

Et il n’y a pas que les parents qui s’inquiètent. Les profs sentent venir un casse-tête impossible. Marjorie Wautrecht est enseignante en première primaire à l’école du Gros-Fayt à Charleroi. Elle explique que "les bâtiments ne sont pas adaptés au niveau sanitaire et au niveau des surfaces. Pour 10 enfants, il faudrait 48 m2 mais nos classes sont plus petites. Et ne parlons pas du manque d’évier et des toilettes." Asthmatique, cette enseignante vérifiera aussi auprès de son médecin si elle peut reprendre le travail dans ces conditions.

"Et puis quand on voit les jours qu’il reste avant la fin de l’année. Si on retire les congés en mai et juin et qu’on divise par deux pour faire des demi-classes, il ne reste pas beaucoup de temps. On va de toute façon devoir remettre tout le monde à niveau en septembre. Autant attendre jusque-là."

La longue liste des tâches des directions

Les directions, elles, se sentent déjà submergées. "Pour répondre aux conditions, il faudra abattre des murs", lance ironiquement ce directeur de la région namuroise. Il faudra peut-être mettre du plexiglas à certains endroits, tracer des espaces sur le sol, installer plus d’éviers, parfois rénover des toilettes, engager du personnel d’entretien supplémentaire, refaire les horaires de tout le monde." La tâche s’annonce cornélienne… voire impossible.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK