Francorchamps: le chiffre d'affaires est en hausse de 15% par rapport à 2012

Au final, le Grand Prix 2013 ne laisse qu'une ardoise provisoire de 4,9 millions...
Au final, le Grand Prix 2013 ne laisse qu'une ardoise provisoire de 4,9 millions... - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

C'est presque une bonne nouvelle: le Grand Prix de Formule 1 à Francorchamps a perdu moins d'argent cette année. Sur base d'une version provisoire des comptes, le ministre Marcourt annonce un chiffre d'affaires 2013 en hausse de 15% par rapport à l'année précédente.

Spa Grand Prix a vendu cette année 13% de billets de plus qu'en 2012 à un prix en hausse de 7%. Si on y ajoute les rentrées liées aux opérations VIP et différents autres produits, l'organisation a brassé cette année 14 millions d'euros.

Les charges d'exploitation ont pu être comprimées. Mais elles s'élèvent encore à 19 millions d'euros. Au final -vous aurez fait vous-mêmes le calcul- le Grand Prix 2013 ne laisse qu'une ardoise provisoire de 4,9 millions et la Région s'en félicite. Il est vrai qu'en 2012, l'addition était autrement salée puisque les pouvoirs publics wallons avaient dû éponger un déficit de 7,9 millions.

Par ailleurs, souligne le ministre Marcourt, les taxes et cotisations versées par Spa Grand Prix et les sociétés présentes sur le circuit se montent elles aussi à environ 4,9 millions.

C'est donc une opération blanche pour les finances publiques… A ceci près que la majorité de ces revenus fiscaux échappe aux caisses régionales.

Mais, insiste Jean-Claude Marcourt, le Grand Prix de Belgique a tout de même permis une publicité mondiale pour la Wallonie.

Carl Defoy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK