François Bellot démissionne de ses fonctions au sein du collège communal de Rochefort

François Bellot démissionnera vendredi de ses fonctions d'échevin empêché au sein du collège communal de Rochefort.
François Bellot démissionnera vendredi de ses fonctions d'échevin empêché au sein du collège communal de Rochefort. - © Belga

Le ministre fédéral de la Mobilité au sein du gouvernement en affaires courantes, François Bellot (MR), démissionnera vendredi de ses fonctions d’échevin empêché au sein du collège communal de Rochefort (province de Namur), a-t-il annoncé dans un communiqué. A l’issue de son mandat ministériel, il entend donc se concentrer pleinement sur sa fonction de député wallon.

En vertu du décret décumul wallon, seuls 25% des élus, au sein de chaque groupe politique, peuvent cumuler leur fonction parlementaire avec un mandat exécutif au niveau local, que ce soit celui de bourgmestre, d’échevin ou de président du CPAS.

Avec un taux de pénétration de 12,63% lors des dernières élections, M. Bellot échappait toutefois à ce décret et aurait pu cumuler les fonctions de député et d’échevin s’il l’avait souhaité.

"Je suis très attaché à Rochefort. Engagé en politique en 1981, j’y ai été bourgmestre dès 1995. Je pense avoir contribué à en faire une ville où il fait bon vivre reconnue comme pôle d’appui en Région wallonne. Mais je souhaite aujourd’hui laisser ma place d’échevin pour me consacrer pleinement et entièrement à mon mandat de député, au service des habitants de notre belle Région", explique-t-il dans le communiqué.

 

 

Au lendemain des élections du 26 mai, d’autres élus ont déjà dû poser un choix, en vertu du décret décumul.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK