Frameries: pour ses 25 ans, Optec investit et veut s'agrandir

Optec est spécialisée dans le micro-usinage par laser. L'entreprise est leader mondial dans son domaine et elle continue d'investir. Elle vient de consacrer un million d'euros à l'agrandissement de ses installations, à Frameries, où travaillent 18 personnes. La société affiche 5 millions d'euros de chiffre d'affaires et envisage l'avenir avec optimisme.

Des applications dans le domaine médical

Concrètement, le personnel d'Optec assemble, comme un jeu de Lego, des machines de haute précision qui utilisent la technologie laser.

"Nous sommes constructeurs, du début à la fin de la machine", explique Tanguy Renard, ingénieur de projet électromécanicien. "Donc, on part du tout début, avec des racks vides, des éléments individuels pour assembler ensuite le tout et terminer une machine fonctionnelle."

Ces machines ressemblent à de gros cubes de granit d'un à 3 m³ qui peuvent peser jusqu'à quatre tonnes. Malgré leur taille impressionnante, ces appareils utilisent de la micro-technologie pour fabriquer des pièces très spécifiques, dans le domaine chirurgical notamment.

"Parmi les composants, il y a ce qu'on appelle un stent, une sorte de ressort minuscule, qui permet à l’artère de se dilater et d'améliorer le flux sanguin. Nos machines fabriquent ce genre de composants", précise Alain Biernaux, le directeur commercial.

35 machines sortent de chez Optec chaque année. Elles peuvent valoir jusqu’à 500 000 euros et sont principalement destinées à l’étranger, l'Australie et le Japon, entre autres.

"Nous exportons plus de 97% de notre production", confirme Alain Biernaux. "En 25 ans, on a vendu environ 500 machines. Mais à peine six ou sept exemplaires sont restés en Belgique."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK