Frameries : le PS va-t-il garder sa majorité absolue ?

Le PS restera-t-il maître de Frameries ?
Le PS restera-t-il maître de Frameries ? - © Google maps

Frameries, ses entreprises, le Parc d'Aventures Scientifiques, ses vastes champs mais aussi une situation économique qui reste difficile, un taux de chômage élevé, plus de 17%. La commune tente de se redresser; le centre de la commune a été profondément rénové.

Sur le plan politique, le PS y avait décroché une nouvelle fois la majorité absolue en 2012, emportant 16 des 27 sièges. Jean-Marc Dupont confirmait son poste de bourgmestre.

Donfut absent présent

En 2012, on retrouvait encore sur la liste socialiste, à la dernière place, l'ancien ministre et bourgmestre Didier Donfut. Il n'est plus candidat du tout cette fois... Il s'était déjà effacé, laissant notamment la place à son fils Julien, devenu président du CPAS. Sur la liste socialiste que conduira Jean-Marc Dupont, on retrouve outre le fils , un gendre de l'ancien homme fort de Frameries et des proches.

Cette fois, Jean-Marc Dupont s'est engagé à abandonner de suite son poste de député-wallon pour se consacrer uniquement à sa commune.
Malgré sa majorité absolue, le PS était en coalition avec le MR, qu'emmènera l'échevine Florence Van Hout qui tentera de faire mieux que les 2 sièges actuels.

Face à eux, on retrouve principalement une liste Be Frameries conduite par l'ex-député Ecolo Manu Disabato et poussée par la chef de groupe cdH à la Chambre, Catherine Fonck. Sur cette liste, aussi de simples citoyens et DéFI.

Le PTB, actif sur le terrain social dans la commune, présente une liste emmenée par Anita Mahy.

A la droite de la droite, le Parti Populaire est emmené par le conseiller communal Ruddy Waeselynck tandis que La Droite et Action présentent des listes très incomplètes.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK