Fosses-la-Ville: l'histoire du kiosque démonté que la commune veut déclasser

Le kiosque de Fosses-la-Ville avant le démontage
Le kiosque de Fosses-la-Ville avant le démontage - © rtbf.be

C’est une affaire qui fait du bruit à Fosses-La-Ville, le kiosque, qui se trouvait sur la place du Marché, juste devant l’Hôtel de Ville, a été démonté par la commune, il y a plus d’un an. Pourtant, l’édifice était classé au patrimoine mais selon les autorités communales, il était devenu instable et menaçait la sécurité des passants.

Le kiosque était stable selon l’ASBL "Communauté Historia"

L’ASBL se base sur un rapport de l’AWAP, l’agence wallonne du patrimoine, qui s’était rendu sur place en février 2020. Dans ce compte rendu, il est écrit noir sur blanc que la stabilité n’est pas mise en cause et que la démolition ne peut donc pas avoir lieu. Pourtant, c’est bien ce qui va se passer trois semaines plus tard, en mars 2020, les colonnes et la toiture sont démontées.

La commune ne suit pas le rapport de l’AWAP

La commune va suivre, à l’époque, les conseils de l’entreprise Bajart, qui explique qu’il n’y avait plus que le socle du kiosque qui était encore stable mais plus les parties hautes et qu’il n’y avait plus rien qui tenait les éléments entre eux. Le bourgmestre donne alors l’ordre de les démonter. Comme il y a urgence, l’opération se fera d’ailleurs sans attendre un permis.

Ce qu’explique aujourd’hui Historia, c’est qu’il était tout à fait normal qu’il n’y ait rien pour tenir les éléments. C’est de cette manière que le kiosque avait été construit dès le départ, sans tige métallique par exemple, simplement par assemblage d’éléments préfabriqués et c’est même pour ça qu’il était classé.

Historia demande que le kiosque soit restitué à l’identique, le dossier est entre les mains du fonctionnaire délégué de l’urbanisme à la région wallonne.

Une demande pour déclasser le kiosque

La commune estime qu’il n’avait de toute façon que peu d’intérêt et que c’était une erreur de le classer. Historia soupçonne les autorités communales d’utiliser cela comme prétexte. Il y a un projet de rénovation urbaine dans le centre de Fosses-la-Ville. Si le kiosque est déclassé, la zone serait libérée de toutes contraintes liées au patrimoine ce qui laisserait plus de marge de manœuvre au futur auteur de projet. La commune réfute, il n’y a pas d’agenda caché, il s’agit uniquement de raisons de sécurité.

La procédure de déclassement devrait prendre des mois, voire des années.

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK