Fosses-la-Ville: encore deux incendies suspects

Une nouvelle nuit d'angoisse à Fosses-la-Ville où un hangar a été la proie des flammes vers 1 heure du matin. Le bâtiment abritait du matériel de peinture et de la paille.

Un deuxième incendie s'est déclaré à Nèvremont quelques minutes plus tard. Même scénario dans une grange à foin, qui contenait du matériel agricole.

25 hommes du feu et 10 véhicules de secours sont intervenus très vite afin de maîtriser les flammes. Les voisins ont prêté main forte pour sortir le matériel et éloigner rapidement le bétail. Malheureusement pour le foin et les 300 tonnes de paille nouvelle récolte, c'était trop tard.

Pour le propriétaire, il s'agit d'une charge de travail supplémentaire. "Cette année ce n'est pas évident, les fourrages sont chers. Je suis en pleine période de moissons, il faut racheter une moissonneuse, j'ai du travail tous les jours".

Deux personnes ont été interpellées et déférées devant le juge. L'un des suspects est mineur, il a été placé en centre fermé à Saint Hubert. Le second est majeur, il a déjà été condamné l'an dernier, à 3 ans de prison avec sursis pour un incendie au camping du lac à Mettet. Le juge d'instruction l'a placé sous mandat d'arrêt.

Tous deux nient toute implication dans les faits, mais plusieurs témoignages et des traces de pneus attestent de leur présence sur les lieux. L'un des témoins a même noté le numéro de la plaque de la voiture, il s'agit d'une Corsa verte. C'est ce qui a permis de localiser et d'interpeler les deux hommes quelques heures plus tard à Sambreville. 

Auparavant ils auraient circulé sur les lieux, passant plusieurs fois devant les hangars alors que les pompiers s'y trouvaient; interrogeant la police sur un ton agressif, afin de glâner quelques informations sur d'éventuelles pistes.

L'enquête qui ne fait que commencer, permettra peut-être d'établir des liens entre ces incendies et ceux du mois d'avril dernier.

Christine Pinchart avec Hugues Van Peel

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK