Forte explosion dans un quartier résidentiel de Wilrijk: trois victimes sorties vivantes, une personne portée disparue

Une forte explosion soufflé trois maisons dans le square Ridderveld à Wilrijk. Les dégâts sont importants.

Dans les premiers instants après l'explosion, deux personnes ont été sorties vivantes des décombres par les pompiers. Elles ont été prises en charge par les services de soin, l'une a pu sortir de l'hôpital, l'autre est grièvement blessée. Entre temps, les équipes de secours ont dégagé une troisième personne, qui a été stabilisée. Ils pensent que d'autres victimes sont encore sous les décombres. Une personne reste portées disparue.

La police a demandé de libérer la zone pour faciliter la circulation des services d’urgence. Une école proche des lieux a été évacuée.

On ignore encore s’il y a des victimes et on ne connait pas encore les causes de l'explosion. En début d'après-midi, le Parquet d'Anvers a annoncé qu'une enquête judiciaire a été ouverte pour "vandalisme par explosion". Un juge d'instruction a été envoyé sur place. Toutes les pistes sont ouvertes, selon le parquet.  Des travaux étaient en cours dans la rue, et peut-être aussi dans une des maisons touchées.

4 images
Forte explosion dans un quartier résidentiel de Wilrijk: trois victimes sorties vivantes, une personne portée disparue © Tous droits réservés
Forte explosion dans un quartier résidentiel de Wilrijk: trois victimes sorties vivantes, une personne portée disparue © Tous droits réservés

Le bourgmestre d'Anvers Bart De Wever s'est exprimé en parlant d'une "effroyable explosion de gaz". Jinnih Beels (sp-a), échevine, a expliqué que  les enfants de la Johanneschool voisine ont été évacués et mis en sécurité.

Fluvius, le gestionnaire du réseau belge d’électricité et de gaz naturel en Flandre, a également réagi à la suite de l’explosion de Wilrijk. "Les réseaux d'électricité et de gaz de la région ont été provisoirement fermés afin de sécuriser la situation et de faciliter le travail des services d'urgence.

Le gestionnaire ne travaillait plus ni mardi ni les jours précédents à proximité de l'endroit où l'explosion s'est produite à Wilrijk (Anvers), a indiqué l'entreprise à la suite de l'incident. Ses techniciens sont intervenus le 22 août, pour une petite fuite de gaz dans le quartier. Le raccordement de la maison numéro 12 - l'un des bâtiments touchés - a donc été renouvelé à cette occasion.

Selon Fluvius, cependant, il n'est "absolument pas prouvé que cette intervention ait quelque chose à voir avec l'incident". L'entreprise souligne que les tests obligatoires, afin de vérifier si le travail a été effectué correctement et en toute sécurité, ont été concluants.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK