Formule 1 à Spa Francorchamps : plus aucune chambre, 50 km à la ronde

Vue générale du circuit de Spa-Francorchamps
Vue générale du circuit de Spa-Francorchamps - © fabienbeltran.be

Après les Francofolies et le festival de théâtre (dans une moindre mesure, certes), la région de Spa accueille à nouveau une manifestation d’envergure et pas n’importe laquelle puisque c’est dans le monde entier que l’on parlera d’elle durant tout le week end prochain à l’occasion du Grand Prix de Belgique.

Plus de chambres, c’est du moins ce que dit le patron de l’hôtel " Le Pierre " à Spa. Cet hôtel qui se présente un peu comme un motel de 14 chambres affiche complet d’année en année pour la période du Grand Prix de Formule 1. Il faut dire qu’il privilégie la location de ses chambres à une seule écurie, à savoir cette année-ci, Marussia-Virgin. " C’est plus simple à gérer, explique Pierre, parce que les clients, qui sont essentiellement des mécaniciens et des ingénieurs, partent quasi tous à la même heure (petit déjeuner dès 06h-06h30) et reviennent le soir pratiquement tous en même temps (21-22h00). Aucun pilote ne loge au " Pierre " cette année. Il faut quand même ajouter que la clientèle est très différente de celle des Francofolies, conclut le patron, avec un petit sourire dans la voix, un peu moins festive….. !!!!! "

Même son de cloche du côté des grands hôtels à savoir les 2 Radisson Blu

Le Balmoral sur les hauteurs et le Palace  au cœur de la ville de Spa. Une seule différence à noter, le Balmoral n’affiche pas tout à fait complet alors que le Palace en ville, lui, n’a plus une chambre à proposer. Comme clientèle, les Radisson accueillent également des écuries ainsi que des grands accompagnateurs tels que des sponsors et leurs invités, des organisateurs et quelques pilotes mais aussi, pour une durée plus courte, du public, de vrais amateurs de Formule 1 qui reviennent chaque année et qui ne louperaient cela pour rien au monde. Une clientèle plus internationale donc que les Francofolies, confie Sébastien Gochel du Radisson Blu Balmoral, et surtout plus " sérieuse ", plus concentrée. D’ailleurs,  plus on approche du dimanche, jour du Grand Prix proprement dit, plus on sent nettement la tension monter. Pas de demandes particulières si ce n’est, de temps à autre, l’utilisation de la salle de fitness avec massage, l’une ou l’autre précision en matière de diététique et parfois l’un ou l’autre repas décalé, mais rien de bien spécial. Ce que tout ce petit monde souhaite avant tout, c’est le calme pour faciliter la concentration. C’est également pour cette raison que durant la période il est fait un peu plus attention au fait que des fans ne viennent perturber cette quiétude souhaitée.

Bernie ne vient jamais

Le Roannay, à Francorchamps même, affiche également complet avec des équipes techniques et des mécaniciens qui arrivent le mardi et le mercredi. Petite anecdote, Bernie Ecclestone, le big boss de la F 1 a comme chaque année une chambre réservée à son nom mais il ne vient jamais !! Dans le secteur hôtelier, il se chuchote qu’une chambre est réservée à son nom dans plusieurs établissements et qu’il se décide au dernier moment.

Le Verviers à …. Verviers est complet de mercredi à dimanche et héberge essentiellement des équipes techniques notamment le " management " de Formula One. Là non plus, aucun horaire particulier, ceux habituels de l’hôtel conviennent très bien.

Enfin, les 86 chambres et 4 suites de l’hôtel de la Source, qui a vraiment le nez sur le circuit, puisqu’il est situé dans l’enceinte même et qu’il faut un bracelet pour y accéder, sont évidemment occupées durant tout ce long week-end. Clientèle panachée puisque mécanos, techniciens, clients VIP et clients " normaux " s’y côtoient. A noter la présence quotidienne en fin de journée de Jérome D’Ambrosio qui satisfait à des obligations de partenariat.

Chaud week-end donc pour tout le secteur Horeca de la région.

 

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK