Foot: la fête quelque peu gâchée à Charleroi, La Louvière, Nivelles et Ciney

On le sait, il y avait beaucoup de monde mardi soir devant les écrans géants pour assister à la rencontre opposant la Belgique à l’Algérie. A Charleroi, c'est sur la Place du Manège et au Spiroudôme que cela se passait : 2500 personnes s’étaient rassemblées, des supporters des deux équipes.

Une ambiance qui a commencé à mal tourner après le premier but: des supporters ont jeté des canettes sur les Algériens présents dans la foule, obligeant la police à intervenir et séparer les groupes.

"Nous avons dû intervenir à de nombreuses reprises, tant au début de la rencontre qu’à la fin. Il a fallu disperser des groupes qui voulaient en découdre, explique David Quinaux (porte-parole de la police locale de Charleroi). On a procédé à 33 arrestations administratives et trois arrestations judiciaires (pour des faits de rébellion, arme prohibée et stupéfiants). Mais ces personnes n’ont pas été maintenues."

Selon la police, ces débuts de bagarre n’ont pas fait de blessés. Par contre, un piéton a été renversé. "Une voiture s’est retrouvée encerclée à un moment donné par un nombre important de supporters. Le conducteur a paniqué et dans sa fuite a renversé un piéton. Ce dernier est blessé mais ses jours ne sont pas en danger."

Cela a dérapé à La Louvière : la police charge à cheval

A la Louvière, il n'y avait pas d'écran géant cette fois-ci, mais les choses ont également dégénéré. Un groupe de supporters enragés s'en est pris violemment à des supporters algériens, puis à la police, qui tentait de les calmer. Résultat : des renforts ont été appelés, et la police a dû charger à cheval afin de rétablir l'ordre.

"Dès la fin du match, décrit Christiana Iacono (porte-parole de la police louviéroise), un petit groupe de supporters louviérois a provoqué des supporters algériens qui suivaient calmement la rencontre dans un café de la place Mansart. S’en sont suivis des premières échauffourées. Par la suite, ce même groupe (Ndlr : selon nos informations, la police a constaté que certains étaient munis de protège-dents) s’est retrouvé un peu plus loin et, cette fois-ci, les bagarres ont pris une toute autre ampleur."

Cela a quasiment viré à l’affrontement avec les services de police, explique encore Christiana Iacono : "Nous avons dû intervenir en nombre et en ligne. Avec des sprays pour calmer tout ce petit monde. Et charger avec la cavalerie…"

La police a procédé à une quinzaine d'arrestations administratives. La porte-parole annonce déjà que la surveillance des prochains matches sera renforcée.

A Nivelles, plusieurs bagarres ont éclaté mardi soir

Plusieurs centaines de supporters se sont rassemblés mardi soir sur la grand-place nivelloise afin d'assister à la rencontre Belgique-Algérie sur écran géant. La police a dû intervenir à plusieurs reprises à la suite de bagarres. Les inspecteurs ont procédé à cinq arrestations administratives.

A Ciney, six arrestations administratives place Monseu

Selon le site de Ma Télé, la fête a quelque peu été gâchée. Vers 21h30, la police a dû intervenir pour mettre fin à une grosse bagarre sur la place Monseu. Six arrestations administratives ont eu lieu. Les individus ont été relâchés en soirée, après avoir été entendus. Un dossier judiciaire a été ouvert et transmis au parquet. Suite à ces incidents, tous les cafés de Ciney ont dû fermer à minuit, au lieu de trois heures du matin.

 

Christine Borowiak et Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK