Foire de Namur: baisse de fréquentation et inquiétude pour 2015

La foire de Namur vit ses dernières heures, mais on s'inquiète pour 2015.
La foire de Namur vit ses dernières heures, mais on s'inquiète pour 2015. - © Bia-bouquet

Sans avoir les chiffres définitifs, les forains présents sur la foire de Namur depuis le 4 juillet ont senti une baisse de fréquentation cette année. La 104e édition, qui se termine ce lundi, atteint difficilement les 190 000 visiteurs contrairement à l’édition précédente qui avait connu un vif succès.

La première semaine, les forains ont dû composer avec une météo maussade (tout était même resté fermé le premier mercredi en raison du mauvais temps) et avec les fanas de football qui ont suivi ardemment la coupe du monde. Il a donc fallu attendre la deuxième semaine pour voir arriver petits et grands aux manèges, attractions à sensations fortes, pêches aux canards, tirs et autres jeux. La foire accueillait 85 métiers forains. Si le taux de fréquentation est moins élevé qu’en 2013, les forains ne sont toutefois pas mécontents et estiment qu'ils ont bien travaillé, d’après Bernard Ignace, chef du service des Fêtes à la Ville de Namur. "Il faut dire que la foire de l'année passée était exceptionnelle vu le beau temps. Elle avait accueilli 210 000 visiteurs. C'est donc normal d'avoir une diminution cette année", a-t-il commenté.

L’édition 2015 aura-t-elle toujours ses quartiers aux Casernes ?

Cette question était une fois de plus sur toutes les lèvres des forains. "Ils m'ont posé des questions se demandant s’ils seraient encore là l’année prochaine mais moins que les autres années. On en parle depuis tellement longtemps ! On les a beaucoup rassurés. Les travaux pourraient débuter en juin 2015. Mais pourquoi ne pas les commencer après les congés du bâtiment, en août? Ce qui permettrait que l'édition prochaine reste aux Casernes. La question a été posée au collège communal. Nous aurons une réponse fin septembre-début octobre", ajoute Bernard Ignace.

Le service des Fêtes présentera un rapport au collège avec les pistes qu’il envisage pour organiser la foire ailleurs mais il reste jusqu’à présent confidentiel. "Les forains installés sur le parking des Casernes ont toujours su que c’était précaire. On va essayer d’en préserver un maximum et peut-être d’organiser une tournante qui permettrait à toutes les attractions d’être présentes", confie seulement Bernard Ignace en réservant la primeur des solutions possibles au collège.

En attendant, ce lundi, c'est le dernier jour pour profiter de la foire ! Une journée hyper importante en termes de recettes pour les forains qui feront des réductions de -30% et -50%. D’ici l’ouverture à 16h30, ils scrutent néanmoins le ciel avec appréhension espérant de belles éclaircies pour clôturer en beauté cette 104e édition.

 

Julie Douxfils

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK