Florennes: combat entre les deux grandes formations en coude à coude - cdH et MR

Maison communale de Florennes
Maison communale de Florennes - © RTBF - Monika Wachter

9 sièges pour le cdH, 8 pour le MR, à la sortie des urnes en 2006, le scrutin avait été très serré entre les deux listes fortes de Florennes. Cette fois-ci encore, les mêmes ténors montent en première ligne: Stéphane Lasseaux, cdH, emmène "Contact 21" et Pierre Helson, MR, est tête de liste "Union des 11 communes". Qui va remporter le scrutin cette fois-ci ? Chacun a eu un demi mandat pour convaincre l’électeur.

 

Renversement de majorité en cours de route

Le scrutin serré de 2006  avait débouché sur une coalition avec une très courte majorité cdH/Ecolo avec 11 sièges sur 21. Mais à mi-mandat, Ecolo lâche le cdH et forme une nouvelle majorité avec le MR et le PS. Le cdH de Stéphane Lasseaux est  rejeté dans l’opposition par une motion de méfiance.

Stéphane Lasseaux a déjà annoncé qu’il compte bien reconquérir le pouvoir qu’il a perdu en octobre 2009. Le chef de fil de l’opposition espère passer de 9 à 10 sièges. Ce ne sera pas assez pour gouverner seul. Mais il se voit difficilement signer à nouveau avec les verts. Les stigmates de la motion de méfiance ne sont pas encore effacés au cdH.

"Au MR, il n’y a pas de préaccord", dit Pierre Helson qui rempile pour un 2e mandat de bourgmestre. Mais il admet que la majorité sortante a fait du bon boulot et qu’il aurait bien envie de continuer avec le PS et Ecolo.

Chez Ecolo, l’échevin Eric Mainil pousse la liste. Mais il va déménager dans une autre commune fin de l’année et quittera donc la politique communale florennoise. Ecolo espère tout de même gagner un 2e siège.

Au PS, quelques pointures ont quitté la liste. Il vise donc avant tout le maintien. Pour les socialistes, il est surtout temps que cdH et MR cessent de se chamailler. " Il faut avancer ", dit Michel Paquet, tête de liste.

Un nouveau venu : " Alternative 2020 "

La nouvelle liste se veut apolitique. Elle ne va pas fondamentalement changer le paysage politique de Florennes. Mais elle reprend le même refrain que le PS : " il faut que cdH et MR arrêtent leurs querelles vieilles de 30 ans. Il faut sortir de cette impasse et aller de l’avant ".

Le programme de "l’Alternative 2020 " est fort proche de celui du cdH. Certains évoquent donc déjà la possibilité d’une alliance avec le cdH. D’autres pensent qu’une reconduction de la majorité sortante MR-PS-Ecolo est plus probable.

Il reste encore beaucoup d’incertitudes pour l’instant. Mais tout le monde est d’accord sur une chose : il faut une majorité forte et solide pour ne pas répéter le scénario de la dernière fois avec un renversement de coalition en cours de route ; et pour enfin mener à bien des dossiers qui ont pris beaucoup trop de temps, comme la construction de la maison de repos au parc des Ducs.

 

Monika Wachter

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK