Fleurus: il cherche querelle dans un café et se tue accidentellement avec son arme

Selon la police locale de la zone Brunau, il est décédé de ses blessures dans le courant de la soirée.
Selon la police locale de la zone Brunau, il est décédé de ses blessures dans le courant de la soirée. - © JOHN THYS - BELGA

Un marginal connu de la justice a importuné les clients d'un café de Fleurus, mercredi après-midi. Jeté dehors par le fils du patron, le quadragénaire s'est tiré accidentellement une balle dans le thorax avec l'arme qu'il avait dans la poche. Il est décédé de ses blessures en milieu hospitalier.

Un homme de 48 ans connu de la justice pour des faits de stupéfiants et de détention d'armes s'est présenté dans un café de Fleurus, mercredi vers 16h00. Le marginal, radié des registres de la population, a importuné plusieurs clients avant de faire savoir qu'il détenait un pistolet dans sa poche.

Le fils du gérant l'a toutefois jeté à la porte de l'établissement. En chutant, le SDF s'est accidentellement tiré une balle dans le thorax. Grièvement blessé, il s'est réfugié dans un autre café où il a finalement été pris en charge par les secours et transporté à l'hôpital Saint-Joseph de Gilly.

Selon la police locale de la zone Brunau (Fleurus - Pont-à-Celles - Les Bons Villers), il est décédé de ses blessures dans le courant de la soirée. Avisé des faits, le juge d'instruction s'est rendu sur place et a procédé immédiatement à une reconstitution qui a confirmé les dires des responsables du café et des témoins. Vu le décès du quadragénaire, l'action publique est donc éteinte. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK