Fleurus : Deltrian innove avec un masque de nouvelle génération

Un nouveau masque permettant de détruire à 99,9% les virus dont le Covid-19 arrive sur le marché. Il a été mis au point par l’entreprise Deltrian basée à Fleurus. " Le masque est enduit d’un virucide qui est en fait de l’acide citrique ", explique le directeur marketing Jean Kalyvas. " Ce produit est totalement inoffensif pour l’être humain mais il permet de détruire presque tous les virus et d’être protégé pendant 8 heures. Cette technologie a été développée avec une spin-off luxembourgeoise, Molecular Plasma Group et elle est désormais certifiée. Nous produisons ce nouveau masque depuis maintenant une semaine. "

Initialement spécialisée dans les filtres, l’entreprise Deltrian s’est lancée dans la fabrication de masques en créant une entité spécifique avec l’aide de la Région wallonne lors du premier confinement. Les ventes de masques chirurgicaux et destinés au grand public ont rapidement décollé avant de se tasser. L’entreprise produit malgré tout encore aujourd’hui environ 1,5 million d’unités par semaine mais c’est bien moins que l’année dernière constate le directeur général Timothée De Greift : " Nous sommes soumis à une très forte concurrence essentiellement asiatique. En Belgique, vous avez des acteurs qui achètent d’énormes quantités là-bas pour les revendre dans notre pays à des prix extrêmement bas. C’est impossible de pouvoir s’aligner en continuant à produire localement. Il faut donc miser sur l’innovation ! "

La société espère recevoir dans les prochains jours le feu vert des autorités sanitaires pour appliquer ce nouveau bouclier antiviral sur ses masques chirurgicaux qui ont la particularité de protéger également contre les projections de gouttelettes et de fluides corporels.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK