Fleurus: déjà 14 millions d'euros pour assainir le site de Best Medical

Best Medical au temps des activités
Best Medical au temps des activités - © Nordion

L'assainissement du site nucléaire de Best Medical Belgium à Fleurus, société déclarée en faillite mi-mai 2012, a coûté 14,55 millions d'euros (HTVA) à la Région wallonne pour la période 2012-2015. Ce sont les chiffres livrés par l'Organisme National des Déchets Radioactifs et des matières fissiles enrichies (ONDRAF), chargé d'assainir et démanteler la partie du site n'ayant pas trouvé repreneur.

En octobre 2012, l'ONDRAF a reçu de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) une autorisation d'exploitation pour le démantèlement et l'assainissement du site de Fleurus. La majorité des déchets issus de productions historiques ont été entre-temps enlevés, soit au total 28 m³ de déchets qui seront traités par Belgoprocess, une filiale de l'ONDRAF, sur son site de Dessel, dans la province d'Anvers.

Selon le planning, tous les déchets de production devraient avoir été évacués pour la fin 2015. L'ONDRAF a commencé par ailleurs depuis 2014 à assainir plusieurs locaux. L'assainissement complet des installations n'ayant pas trouvé repreneur durera encore deux ans, précise l'ONDRAF.

Les travaux de démantèlement ne démarreront donc en principe qu'en 2017 pour s'achever en 2021.

Au total, le coût estimé pour l'ensemble des opérations liées à l'assainissement et au démantèlement devrait atteindre 86,8 millions d'euros (HTVA) dont 81,8 millions d'euros à charge de la Région wallonne. Le solde est pris en charge par le Fonds d'insolvabilité constitué par l'ONDRAF, en cas de faillite d'un exploitant.


Belga