Flémalle: il tire sur une maison pour "apaiser les esprits"

Lundi vers 22h30, le quadragénaire, qui était sous l'emprise de la boisson, s'est rendu en voiture devant l'habitation familiale. Il a ensuite baissé la vitre passager et a tiré à deux reprises en direction de la porte d'entrée.

Le magistrat a retenu la prévention de menaces et non de tentative d'homicide car le suspect a expliqué qu'il avait uniquement visé le bas de la porte. Une des balles n'a pas atteint cette dernière mais la seconde s'est par contre logée dans le mur du hall d'entrée alors que la mère de famille se trouvait à cet endroit au moment du tir. La trajectoire de la balle aurait été ascendante car la maison est située en hauteur par rapport à la route.

Le tireur a été interpellé dans la soirée après avoir été repéré à bord de son véhicule sur les lieux des faits par des témoins.

En aveux, il a expliqué qu'il voulait apaiser les esprits entre les deux familles. Toutes deux sont bien connues des services de police, ayant fait l'objet de diverses plaintes pour harcèlement et menaces lors des dernières années.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK