Financement participatif pour des marionnettes à Reinhardstein

Une cinquantaine de marionnettes et une trentaine de fanfreluches, toutes datant de la fin du XIXème ou du début du XXème siècle, d’origine liégeoises, bruxelloises et siciliennes, voilà l’objet des attentions de ce projet qui pourrait voir le grenier du château de Reinhardstein se transformer en théâtre de marionnette.

" Le professeur Overloop, qui a reconstruit le château il y a cinquante ans d’ici, avait aussi acquis un nombre important de marionnettes ainsi qu’un théâtre de Toon, avec beaucoup de décors ", explique Julien Baratto, directeur du château. " Nous n’avons jamais eu l’occasion de les exposer car l’accès du grenier où ils se trouvent était vraiment compliqué, et nous n’avions pas d’autre endroit où les montrer. Donc ici, le projet est de réaménager le grenier de la chapelle du château pour qu’ils soient visibles pour le plus grand nombre et aussi proposer du théâtre vivant et accueillir des enfants ".

Ce projet a été lancé par l’animateur du château, Bertrand Valentin, avec un financement participatif mais qui a lui seul ne sera pas suffisant : " D’après les devis, on compte 3 500 euros pour la restauration des marionnettes et 1 500 euros pour le théâtre. C’est ce qui fait l’objet du financement participatif via le crowdfunding. A côté de cela, il y a la restauration du grenier qui est estimée à 80 000 euros. Pour cette partie, nous avons rentré un projet auprès de la Fondation Roi Baudouin. Nous aurons la réponse dans le courant du mois de mars ", précise Bertrand Valentin.

Via le site internet www.kisskissbankbank.com, c’est 5000 euros qui sont nécessaires pour lancer le projet.

Olivier Thunus

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK