Fin de l'occupation de l'église du Béguinage par le Collectif des Afghans

"Les actions collectives menées par les Afghans, leurs soutiens, les associations et les syndicats ont engendré des retombées positives. Cette mobilisation a notamment rendu visible la situation précaire de nombreux Afghans en Belgique. Leurs revendications ont reçu un véritable écho auprès de l'opinion publique et les instances d'asile sont arrivées à la conclusion qu'un grand nombre d'entre eux ont besoin de protection", commente le Comité de soutien aux Afghans.

"Ces instances ont en effet élargi leur politique de protection à l'égard des demandeurs d'asile afghans. Le Commissariat Général aux Réfugiés et aux Apatrides (CGRA) réexamine actuellement des dossiers dans lesquels la protection avait été refusée auparavant. Pour les trois premiers mois de 2014, le taux de protection des Afghans se situe autour des 80% alors qu'il n'était en moyenne que de 53% en 2013. La tendance est donc bonne, mais 20% des personnes restent exclues de la protection et ne sont donc nullement protégées contre une expulsion vers l'Afghanistan", conclut le Comité de soutien aux Afghans.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK