Sissako, Dolan et Bellefroid, les trois grands gagnants du FIFF

Abderrahmane Sissako
2 images
Abderrahmane Sissako - © Daniel Dubois

Timbuktu d'Abderrahmane remporte de Bayard d'or du meilleur film, du meilleur scénario et le Prix du Jury Junior. Le film raconte le Mali sous l'occupation des Djihadistes. Une oeuvre sensible et un film d'amour.

Les autres grands gagnants de la soirée sont le québécois Xavier Dolan, déjà récompensé par le Bayard d'or en 2009 pour "J'ai tué ma mère", son film Mommy est couronné cette année d'un Bayard du meilleur comédien, d'un double Bayard de la meilleure comédienne pour Anne Dorval et Suzanne Clément et du Bayard d'or de la meilleure photographie.

Le prix du Public est attribué au namurois Bernard Bellefroid pour Melody, avec l'actrice belge Lucy Debay et l'australienne Rachel Blake. Le film raconte l'histoire de Melody qui cherche de l'argent pour ouvrir son salon de coiffure et qui s'inscrit sur un site comme mère porteuse. Elle rencontre Emily qui ne peut pas avoir d'enfant. Les deux femmes vont vivre une relation faite de conflits, de moments d'amitié et de solidarité intense. Bernard Bellefroid remporte également le Prix Cinévox, qui récompense le meilleur film belge.

Les autres prix :

Prix Spécial du Jury : "Examen d’Etat" de Dieudo Hamadi

Une mention pour le film du québécois Stéphane Lafleur : "Tu dors Nicole"

Bayard d’Or de la Meilleure première œuvre :  Le Challat de Tunis"de Kaouther Ben Hania

Prix Découverte : "Mercuriales" de Virgil Vernier et " Qu’Allah bénisse la France " d’Abd Al Malik

Bayard d’Or du Meilleur Court Métrage : "Twaaga" de Cédric Ido

Prix du Public Documentaire - Province de Namur : "Frère et soeur" de Daniel Touati

Prix BeTV – Long Métrage belge : "Bouboule" de Bruno Deville

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK