Feux de forêts et pénurie d'eau, la sécheresse s'aggrave en Wallonie

Le centre régional de crise se réunit à Namur ce jeudi après-midi. Le but est d’évaluer l’état de la sécheresse qui sévit en Wallonie et de définir les recommandations à livrer au gouvernement wallon et aux autorités communales.

Au menu, il sera question des pénuries d’eau, du niveau des cours d’eau mais surtout de l’inquiétude autour de la multiplication des feux de forêts, principalement en province de Luxembourg.

Mardi soir, les pompiers ont été appelés pour deux départs de feu dans un camping de Neuchâteau. Le Week-end dernier, deux hectares ont été détruits par les flammes.

Finis les barbecues en forêt à Somme-Leuze et Rochefort

Deux communes ont déjà pris des mesures pour limiter le risque d’incendie. A Rochefort, la bourgmestre interdit tout allumage de feu en plein air. Le lancer d’objets en combustion comme des lanternes célestes, des feux d’artifice ou des pétards est, lui aussi, strictement interdit sur tout le territoire de la commune.

En bordure ou dans les bois, les champs ou dans une zone de végétation sèche, les barbecues sont prohibés. Les feux d’artifice professionnels pourraient être autorisés mais uniquement après l’approbation des pompiers.

A Somme-Leuze, l’ordonnance de police est relativement similaire. Les barbecues sont seulement autorisés pour les mouvements de jeunesse, sous la surveillance permanente d’une personne majeure. Une distance d’au moins 100 mètres doit être respectée par rapport à une habitation, une haie, des plantations, des broussailles ou encore un stock de paille ou de foin.

Les particuliers sont, par contre, toujours autorisés à allumer un barbecue ou un brasero sur leur propriété, dans le respect des précautions d’usage.

Pénurie d’eau dans 14 communes (carte)

Actuellement, la situation est critique dans 14 communes wallonnes. Les bourgmestres prennent donc des mesures de restrictions. Depuis ce mardi, à Gouvy, en province de Luxembourg, il est interdit de laver les véhicules à l’aide d’un tuyau d’arrosage, interdit de remplir des bassins, mares, piscines, ou tout moyen de stockage individuel comme les citernes. Pas question non plus de laver les cours, trottoirs, façades, terrasses ou encore d’arroser les pelouses, terrains de sport et jardins d’agrément. Seul l’arrosage des potagers est encore autorisé.

Depuis le 6 août, les communes de Beauraing et Vielsalm ont également pris des mesures similaires. Et le 7 août, c’était au tour de la commune de Gesves de prendre un arrêté de restriction.

Dans d’autres communes comme Hannut, en province de Liège, les châteaux d’eau ont dû être ravitaillés dès la fin du printemps. Il s’agissait principalement d’une surconsommation. Aujourd’hui, les communes de la région prodiguent des conseils pour éviter toute pénurie mais il n’est pas encore question d’interdiction, là-bas.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK