Feu vert pour les 8 éoliennes de Courcelles et Pont-à-Celles

Illustration
Illustration - © rtbf.be - Daniel Barbieux

Un nouveau parc éolien va voir le jour dans le Hainaut, le long de la E42. Un projet de 8 éoliennes porté par la société Ventis et Electrabel, situé à cheval sur les communes de Courcelles et Pont-à-Celles. Le ministre wallon de l'aménagement du territoire a octoyé le permis unique sous certaines conditions.

Les fonctionnaires délégué et technique de la Région wallonne avaient, eux, rejeté le projet. Le principal obstacle concernait le radar d'approche de l'aéroport de Charleroi, trop proche pour l'instant du terrain prévu pour accueillir les éoliennes. Mais il est prévu qu'il soit déplacé. Le ministre a donc tranché et octoyé le permis, tout en posant quelques conditons. "Les éoliennes ne pourront pas être construites tant que ce radar sera en fonctionnement", nous a expliqué Carlo Di Antonio. "Il va être déplacé sous peu sur le site de la base militaire de Florennes. C'était prévu de longue date. Il y a aussi une série d'autres conditions plus classiques relatives à la sécurité aérienne, à la protection des sols, aux eaux souterraines et au milieu biologique." Le permis est aussi conditionné à la mise en place de systèmes de réduction des nuisances visuelles et sonores des éoliennes.

Du côté communal, on se dit satisfait de la décision du ministre, d'autant que ce parc éolien sera ouvert à la participation publique et aura donc des retombées financières pour les communes qui y investissent. Quant au projet d'extension du zoning industriel tout proche et géré par l'intercommunale de développement économique Igretec, Courcelles et Pont-à-Celles l'ont rejeté. "Il y a eu une décision du conseil communal de Courcelles qui, à l'unanimité, a dit non à l'extension du zoning industriel actuel, au nord de la E42", explique Christophe Clersy, l'échevin de l'énergie de Courcelles. "Nous ne sommes donc pas dans un cas de figure où les 2 projets sont forcément liés."

"Pas question de voir Gouy encerclé par des éoliennes"

7 éoliennes de ce parc seront situées sur le territoire de Gouy-Lez-Piéton, à Courcelles. La 8ème sur celui de Pont-à-Celles. La production électrique totale devrait dépasser les 40 millions de kW (kilowatt) par an, ce qui représente environ la consommation de 10 000 ménages. Vu sa situation, dans un "couloir de vent" et proche de l'autoroute, la commune de Courcelles est très sollicitée pour l'implantation de parc éolien. Mais pas question, dit Christophe Clersy, de tout accepter. "Il n'est aucunement question pour le collège communal de voir Gouy-lez-Piéton encerclé à 360° par des éoliennes", affirme l'échevin de l'énergie. "C'est pour cela que nous avons rendu un avis défavorable sur un second projet qui visait le lieu-dit Morelmont, à Gouy. Du développement durable raisonné, c'est ce que l'on entend mettre en place à Courcelles." La construction des 8 éoliennes ne commencera pas avant l'année prochaine. Le début de l'exploitation est prévu pour la fin 2016.

Cédric Loriaux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK