Feu vert pour le Trilogiport en région liégeoise

L'idée du projet est de faire du bassin liégeois un carrefour crucial en termes de transport de marchandises.
L'idée du projet est de faire du bassin liégeois un carrefour crucial en termes de transport de marchandises. - © Trilogiport.com, PAL-Experience Image

Le ministre wallon de l'Aménagement du territoire a annoncé ce lundi l'octroi du permis d'urbanisme pour ce projet crucial en termes de transport marchand. L’idée est de réunir chaque jour les bateaux, trains et camions pour une meilleure circulation des marchandises dans notre pays. Et faire de Liège un carrefour incontournable en la matière.

Le Trilogiport de Hermalle-sous-Argenteau (commune d’Oupeye) sera en grande partie dédié au trafic de conteneurs - ces grosses boites en acier qui arrivent à Rotterdam ou Anvers dans des gigantesques cargos de mer - qui sont ensuite embarqués sur des barges fluviales en direction de ports intérieurs, avant d'être transbordés sur un train ou sur un camion acheminant la marchandise vers le destinataire final.

Le projet a été lancé au début des années 2000, mais a rencontré beaucoup d'opposition, notamment des riverains qui redoutent les pollutions provoquées par cette intense activité logistique. Le permis d'urbanisme, délivré par le ministre de l'Aménagement du territoire Philippe Henry, en principe tient compte de certaines réclamations.

Mais les associations de riverains ne désarment pas. Elles ont fait savoir qu'elles tenteraient de bloquer le projet coûte que coûte. Le permis d'urbanisme sera attaqué devant le Conseil d'État. Un recours qui pourrait encore retarder les travaux. Ce qui aura des conséquences fâcheuses pour les finances de la Région wallonne car plus le temps passe, plus les fonds européens disponibles pour ce projet diminuent.

 

François Louis, Xavier Van Oppens

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK