Feu vert conditionné pour l'extension de Clarebout à Comines

L'entreprise CL (Clarebout) sur son site de Comines-Warneton
L'entreprise CL (Clarebout) sur son site de Comines-Warneton - © Google maps

Les ministres wallons de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, Willy Borsus (MR) et Céline Tellier (Ecolo), ont approuvé le projet d'extension de l'entreprise CL Warneton (Clarebout) sur son site de Comines-Warneton sur base de la proposition d'octroi du permis unique de l'Administration. La Ville a encore une possibilité de recours.

Cette demande de permis unique avait fait l'objet, en première instance en septembre 2019, d'un refus par le collège communal de la ville de Comines-Warneton.

La demande de l'entreprise CL Warneton (Clarebout Potatoes) avait pour objet l'extension de l'établissement existant - sans augmenter sa capacité de production autorisée -, la construction et l'exploitation d'un nouveau congélateur automatique de stockage logistique, d'un bâtiment logistique supplémentaire et de divers autres aménagements. Le second congélateur, en bord de Lys et d'une hauteur de 33 mètres, doit être érigé à côté du congélateur existant.

Le recours introduit par l'entreprise, en octobre 2019, a mené toutes les instances consultées à émettre un avis favorable ou favorable conditionné. Les ministres wallons Céline Tellier et Willy Borsus ont donc décidé, sous conditions, d'octroyer le permis unique sollicité.

Il y a des conditions

Des conditions ont été imposées. Il s'agit d'actions élargies de protection de la biodiversité, en partenariat avec des associations environnementales locales. Un comité d'accompagnement franco-belge, permettant de responsabiliser l'exploitant et de tenir compte des remarques des citoyens et des communes, devra être mis en place pour l'ensemble de l'exploitation. Enfin, des conditions d'exploitation complémentaires, relatives au nouveau frigo, devront être respectées.

Au-delà de ce permis, l'administration a renforcé les mesures de contrôle et a communiqué à l'exploitant des conditions plus strictes concernant la maîtrise des odeurs et des rejets dans les eaux.

Un recours encore possible

La commune de Comines-Warneton peut encore introduire un recours à cette décision.

Ce permis ne présage en rien du traitement des autres dossiers ou demandes en cours concernant la société Clarebout, notamment le projet de nouvelle usine et de nouveau frigo à Frameries.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK