Festival Esperanzah!: quand musique rime avec fête, santé et sécurité

L'édition 2016 d'Esperanzah! avait connu un énorme succès... au point que cette année, l'organisateur a réduit la capacité d'accueil et renforcé les mesures préventives, notamment en matière de sécurité et de santé.
L'édition 2016 d'Esperanzah! avait connu un énorme succès... au point que cette année, l'organisateur a réduit la capacité d'accueil et renforcé les mesures préventives, notamment en matière de sécurité et de santé. - © DENIS DANZE

I AM, Imany, Ozark Henry, Gregory Porter, MHD, Hindi Zahra, Keny Arkana: voilà quelques-uns des grands noms à l'affiche du festival Esperanzah!, à Floreffe. De vendredi à dimanche inclus, les 3 scènes installées sur le site de l'abbaye accueilleront aussi de nombreux artistes moins connus, belges et étrangers. En marge du festival: des arts de la rue, du cinéma, des débats et des animations pour enfants. 36.000 festivaliers sont attendus pour cette 16ème édition. D'où une série de mesures en matière de sécurité et de santé, pour que l'événement reste une fête conviviale. 

Prévention santé

L'organisateur prend une série de mesures permettant de réduire aux maximum les problèmes de santé; des problèmes potentiels dus à la drogue, à l'abus d'alcool ou à des relations sexuelles non protégées. "Nous travaillons avec plusieurs associations actives dans la prévention des risques liés à la drogue, à l'alcool et aux relations non protégées", explique Florence Higuet, responsable des partenariats à Esperanzah.

Durant les 3 jours du festival, l'eau est gratuite pour essayer d'éviter l'abus d'alcool et pour hydrater sainement le public en cas de forte chaleur. Sur le site et dans les deux campings, une trentaine de personnes sensibilisent les visiteurs sur les risques liés à la drogue, à l'alcool et à la conduite d'un véhicule sous influence; une zone de détente est prévue pour ceux qui auraient trop fumé ou trop bu.

Quant aux risques liés au bruit, "nous disposons de plusieurs centaines de casques de protection auditive pour les enfants", explique Florence Higuet. "Ces casques sont prêtés. Pour les adultes, nous proposons des bouchons d'oreilles. Enfin, nous demandons à nos partenaires de signer notre charte décibels pour éviter le dépassement des normes de volume sonore. C'est important car un volume trop puissant peut endommager le système auditif". Enfin, un poste de secours (Croix-Rouge ou autre partenaire) prend en charge les premiers soins. En cas de nécessité ou d'urgence, une ambulance assure le transfert vers l'hôpital.  

Sécurité niveau 3

Côté sécurité, niveau 3 oblige, les sacs des spectateurs seront fouillés. Fouillés, et donc autorisés. Les festivaliers peuvent donc emporter leur casse-croute, même si tout est prévu sur place pour restaurer les estomacs les plus voraces. Par ailleurs, l'organisation a été revue au niveau des files d'attente pour éviter d'exposer les festivaliers à tout risque éventuel.

Enfin, il y a aussi des mesures d'hygiène et de propreté, comme les gobelets réutilisables ou l'action anti-mégots de cigarettes. Des cendriers ont été installés sur le site. Et un message de sensibilisation devrait décourager les fumeurs à jeter leurs mégots par terre. Pour Jean-Yves Laffineur, organisateur du festival, cette action vise à éviter la pollution du site, mais aussi, des heures de travail au personnel chargé de nettoyer les lieux. 

L'ensemble du dispositif de prévention a permis à Esperanzah! d'obtenir le label Quality Nights, qui récompense les lieux festifs soucieux de la santé.

Pour les détails pratiques du festival: une adresse: www.esperanzah.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK