Fermeture du viaduc Herrmann-Debroux: pas le chaos redouté

En raison de la fermeture du viaduc Hermann-Debroux, pour cause de problème de stabilité, d'importants embarras de circulation étaient attendus ce lundi. Mais le dispositif mis en place a semble-t-il permis d'éviter le chaos que l'on pouvait craindre. S'il y a eu un peu plus de bouchons que d'habitude à certains endroits, on ne notait pas non plus de paralysie totale du réseau.

Bruxelles Mobilité indiquait dès 5h50 la formation de files dans les tunnels Léopold II, Botanique et Rogier en direction de la Basilique dans la capitale.

A 6h30, la situation était toujours "calme" du côté de l'entrée dans Bruxelles via Herman-Debroux, les premiers ralentissements étaient les ralentissements habituels à cette heure.

Par contre dès 7h, on perdait 25 minutes vers Namur au niveau du viaduc, avec 7 km de files. Et à 7h40, on perdait une trentaine de minutes entre Overijse et Léonard, la circulation est quasiment à l'arrêt sur tout le trajet.

A 8h30, on notait 20 minutes supplémentaires sur le trajet entre Overijse et Léonard, 10 à 15 minutes supplémentaires entre Léonard et Delta. Les axes avoisinants étaient assez chargés. Par contre, la chaussée de Wavre restait complètement dégagée! Les automobilistes n'ont pas tous pensé à l'utiliser, ce qui a fluidifié le trafic.

A 9h, on ne notait plus que 10 minutes supplémentaires entre Overijse et Léonard, et 10 entre Léonard et Delta. La chaussée de Wavre était toujours complètement dégagée. Et des utilisateurs confirmaient que la circulation de ce lundi était sensiblement plus fluide qu’à l’accoutumée sur l’E411 entre Wavre et Léonard, mais aussi sur le ring, de Léonard vers Zaventem...

Places de parking supplémentaires en Wallonie ainsi que renforcements des lignes de bus TEC et De Lijn et de trains par la SNCB, font partie des mesures exceptionnelles prises pour canaliser en amont l'afflux des 20 000 navetteurs quotidiens empruntant habituellement le viaduc, et gérer au mieux leur pénétration dans les principaux axes de la capitale.

>>> LIRE AUSSI: Train, bus ou voiture... Comment rejoindre Bruxelles d'ici la réouverture du viaduc? <<<

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK