Fermeture cokerie Ougrée: nouvelle réunion dans un climat positif

Les négociations sociales se poursuivent chez Arcelor Mittal.
Les négociations sociales se poursuivent chez Arcelor Mittal. - © ERIC LALMAND - IMAGEGLOBE

Les négociations sociales se poursuivent chez Arcelor Mittal, dans le cadre de la fermeture la cokerie d'Ougrée. Une nouvelle réunion a eu lieu hier, mercredi. Et aux dires des syndicats eux même, cette rencontre s'est déroulée dans un climat plutôt positif.

Au total, 163 travailleurs d'Arcelor Mittal avaient demandé des départs volontaires ou exprimé des souhaits de mutation dans l'une ou l'autre structure de l'entreprise sidérurgique. Des reclassements dont le principe a été accepté par la direction, excepté pour 3 personnes jugées indispensables à leur poste actuel en raison de leur compétences très pointues.

Ces mutations, c'est un jeu de chaises musicales qui n'est pas simple à organiser, surtout pour des questions de calendrier. La liste de qui remplace qui, et quand, n'est pas encore définitive, mais il apparaît clairement que des solutions vont pouvoir être trouvées pour tout le monde. Il n'y aura donc pas de "licenciements non désirés", selon les mots d'un syndicalistes. Pour le reste, un accord est intervenu pour que le calcul des préavis et indemnités intègre l'une ou l'autre prime locale en vigueur à la cokerie.

RTBF

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK