Ferme pédagogique: comment les enfants comprennent l'origine de ce qu'ils mangent

En sortant des sentiers battus, les enfants partent à la rencontre de la terre nourricière. Une manière de rappeler que le pain, par exemple, ne provient pas que du supermarché.
3 images
En sortant des sentiers battus, les enfants partent à la rencontre de la terre nourricière. Une manière de rappeler que le pain, par exemple, ne provient pas que du supermarché. - © Rtbf

Le concept a le vent en poupe. Avec la diversification des activités agricoles (élevage, polyculture, vente directe à la ferme, gîtes à la ferme, filières "bio",...), de nombreux agriculteurs proposent d'accueillir des enfants pour leur faire découvrir leur métier. La plupart proposent à la fois des découvertes d'un jour pendant l'année scolaire, ainsi que des stages de plusieurs jours pendant les vacances. Une manière aussi d'expliquer aux enfants d'où proviennent les principaux aliments qui sont dans leur assiette.

Nourrir les animaux

Installés dans une ferme blanche carrée du 14ème siècle, à Saint-Denis (Bovesse), Jean et Régine Mailleux ont du bétail et des cultures. La ferme de Beauffaux produit le fameux Blanc Bleu Belge, une race bovine caractérisée par une masse musculaire très importante. En l'occurrence: 200 bêtes qui constituent une des activités principales de cette exploitation de 60 hectares. Accompagnés des agriculteurs et de leurs collaborateurs et jobistes, les enfants (de 4 à 12 ans répartis en groupes) découvrent tous les aspects de l'élevage. Mais ils peuvent aussi approcher et nourrir les animaux de la basse-cour et de la ferme pédagogique. Volailles, canards, poneys, cochons, ânes, chèvres,... autant de bêtes que les stagiaires apprennent à mieux connaître. "Il arrive que des enfants ne sachent plus d'où provient un œuf", explique Régine, agricultrice. "Nous expliquons l'origine, la transformation et la production des aliments. Nous les sensibilisons à l'importance de l'agriculture, aux circuits courts, à l'alimentation saine, etc..."

La clé des champs  

L'exploitation de Jean Mailleux, agriculteur, comprend aussi la culture de plusieurs céréales, dont le froment et le maïs. "J'emmène les enfants dans une remorque tirée par mon tracteur. Je m'arrête devant les champs. Et je leur explique par exemple ce qu'est le maïs, comment on le stocke en silos, pour le fourrage des animaux en hiver. Ou à quoi ressemble une betterave."

Le couple et les collaborateurs organisent même des ateliers de cuisine avec les légumes du potager et d'autres produits des environs. Ils mettent ainsi la main à la pâte. Une méthode ludique d'apprentissage. Qui passe aussi par de nombreuses autres activités sur le thème de la ferme.

Enfin, dans d'autres exploitations, petits et grands peuvent faire le lien direct entre les produits de la ferme vendus au sein de l'exploitation et la fabrication de certains aliments. "Nous pouvons montrer comment on fait du yaourt, par exemple", explique Luc Tasiaux, agriculteur qui propose des produits de la ferme en vente directe, à Natoye, en province de Namur. 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK