Feluy: Chemviron Carbon, leader dans le recyclage du charbon actif

Le site de Feluy emploie 125 personnes.
Le site de Feluy emploie 125 personnes. - © www.chemvironcarbon.com

Chemviron Carbon emploie 125 personnes et est spécialisée dans le recyclage du charbon actif. Du charbon utilisé dans des filtres pour capter des polluants. Une technologie de pointe dont le marché est en constante augmentation. Dans ce secteur, le site de Feluy est désormais le plus important du monde.

Le charbon actif est en réalité un absorbeur de polluants. On l'utilise dans l'industrie agro-alimentaire, dans le traitement de l'air, des eaux usées. C'est aussi lui qui rend l'eau potable en captant notamment les pesticides. Une fois utilisé, ce charbon actif est nettoyé ici et réutilisé. "On reprend le charbon dès qu’il est saturé avec les polluants, déclare Reiner Kaiser (vice-président de Chemviron Carbone Europe). On va éliminer les molécules, qui sont absorbées par le charbon. Et à ce moment-là, on peut réutiliser ce charbon dans le filtre."

Après trois ans de travaux, le site de Feluy a doublé de volume et s'étend sur 40 000 m². 35 millions ont été injectés par la maison mère américaine. Le site est aujourd'hui le plus important au monde dans ce domaine. "Le site de Feluy est exceptionnellement bien positionné. On est à côté d’une autoroute et pas loin des ports d’Anvers et de Rotterdam. A partir de Feluy, on rayonne dans toute l’Europe."

Chemviron Carbon a pu compter également sur le soutien de la Région wallonne, qui a injecté près de trois millions dans cette modernisation, et qui a aussi permis l'acquisition des terrains pour agrandir le site. "Nous avons l’usine la plus performante et la plus importante au monde dans le traitement du charbon actif, déclare Jean-Claude Marcourt (ministre wallon de l’Économie), respectant l’environnement et qui permet d’aider les autres entreprises à faire de même. C’est vraiment la volonté du plan Marshall 2.0 Vert : des hautes technologies, le respect de l’environnement et le développement de l’activité économique."

Hugues Decaluwé

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK