Faut-il s'inquiéter de tentatives d'enlèvement à Philippeville et à Couvin?

A Philippeville, la police locale a renforcé ses patrouilles devant les écoles (illustration).
A Philippeville, la police locale a renforcé ses patrouilles devant les écoles (illustration). - © JEAN-LUC FLEMAL - BELGA

La police fédérale a en tout cas lancé un appel à témoins pour un fait survenu à la fin du mois de février. Elle diffuse même le portrait-robot d'un suspect.

Que s'est-il passé exactement ?

Le 26 février, un jeune garçon sort de l'école. Il est tout juste passé 15h00. Sur le chemin de la maison, une voiture arrive à sa hauteur, monte légèrement sur le trottoir. Un homme sort, agrippe l'enfant par le bras mais ce dernier parvient à se dégager et à s'enfuir. L'individu recherché aurait entre 20 et 25 ans. Il n'était pas seul : une femme était avec lui, plus âgée (la quarantaine) et les cheveux teints en bordeaux. La voiture, elle, est une Mercedes break C203 de couleur beige-jaune immatriculée en France.

Deux autres tentatives ?

Dans le même temps, deux autres personnes affirment avoir été victime d'une tentative d'enlèvement à Philippeville ces derniers jours. Deux jeunes filles qui racontent une histoire similaire.

Pour l'instant, le parquet de Namur fait toujours une distinction. Parce que contrairement au premier dossier, il n'y aurait pas eu de contrainte physique ni même d'invitation verbale à monter dans une voiture.Selon le parquet, les deux jeunes filles ont eu le sentiment d'être suivies, mais il n'y a rien qui permet d'affirmer qu'il y a bien eu tentative d'enlèvement. D'ailleurs, les profils des conducteurs et des véhicules ne correspondent pas.

En attendant, la police locale a renforcé ses patrouilles devant les écoles ; et les directions demandent aux élèves de sortir en groupe. Les autorités judiciaires prennent ces dossiers au sérieux mais demandent aussi de ne pas céder à une forme de psychose.

Si vous souhaitez contacter la police pour donner votre témoignage, composez-le 0800/30.300.

Enquête sur deux autres tentatives à Couvin

Deux autres tentatives font également l'objet d'une enquête, cette fois dans la région de Couvin. Le jeudi 28 mars, une jeune femme de 21 ans affirme avoir été suivie et pris la fuite lorsqu'un individu l'a approchée. Un homme qui circulait en compagnie de deux autres personnes à bord d'une camionnette Mercedes. Elle a ensuite revu le même trio dans le même véhicule dimanche 31 mars. Le même homme a tenté d'approcher un jeune garçon le dimanche 31 mars mais à pris la fuite lorsqu'il aurait reconnu la jeune fille. Du côté du parquet de Namur, on affirme que les enquêtes sont indépendantes. Pour autant un lien entre toutes ces affaires ne semble pas totalement écarté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK