Faut-il interdire le chauffage des terrasses à Liège?

Faut-il interdire le chauffage des  terrasses à Liège?
2 images
Faut-il interdire le chauffage des terrasses à Liège? - © RTBF - Erik Dagonnier

Champignons au gaz, braseros, radiateurs électriques...  Faut-il interdire le chauffage des terrasses à Liège? C'est en tout cas l'idée d'un conseiller Véga dans l'opposition. Il propose de limiter le gaspillage énergétique. Sa proposition sera examinée lors du prochain conseil communal.

Jusqu'à présent, seule la ville de Rennes en France s'est engagée à supprimer les chauffages de terrasses à partir de janvier. Chez nous, depuis 2012, c'est le cas aussi dans l'artère commerciale de Woluwe-Saint-Lambert. La commune envisage d'étendre l'interdiction.

A Liège, le bourgmestre parle d'un sujet qui divise. Pas sûr dès lors que la proposition sera adoptée.

Qu'en pensent les cafetiers et leurs clients? Nous sommes allés à leur rencontre.

Des "pour" et des "contre"

Pour les cafetiers de la place du Marché, interdire de chauffer la terrasse est une très mauvaise idée: "70% des clients préfèrent aller en terrasse qu'à l'intérieur. Et si elle n'est pas chauffée, ils ne viendront pas". "Si on n'a pas de chauffage, je pense qu'on va faire tous faillite. Les Liégeois adorent la terrasse, et c'est vraiment difficile de faire rentrer les gens à l'intérieur".

Angelo est le seul cafetier à soutenir l'interdiction des chaufferettes, même s'il a aussi une terrasse: "C'est une bonne chose d'interdire le chauffage parce que ce n'est pas bon pour le climat. S'il n'y a pas de chauffage, les clients viendront quand même".

La terrasse, certains clients l'aiment chaude en hiver: "Ça fait du bien". Et pour eux, interdire les chaufferettes, "c'est idiot, et par rapport à la la planète, qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse, nous? Rien". "Ce sont des conneries. Ils veulent faire fuir le tourisme". "Quand on est plus âgé, je crois qu'il faut quand même se préserver un peu du froid" témoignent des clients.

D'autres défendent l'interdiction: "Soit on est dehors et on supporte le froid, mais on ne chauffe pas dehors, ce n'est pas très logique". "Gardons les terrasses pour l'été". Et certains ont même une solution contre le froid: "On boit du péket pomme, et on est très bien comme ça" plaisante une cliente.

Dans sa proposition, le groupe Vega demande que l'interdiction du chauffage des terrasses soit d'application dès le 1er janvier 2021.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK