Faire la fête avant d'aller au boulot, pourquoi pas?

Faire la fête avant d'aller au bureau
Faire la fête avant d'aller au bureau - © Tous droits réservés

Le concept a, parait-il, déjà séduit Londres, Berlin ou Paris, mais à Bruxelles, l'initiative étonne! A l'heure où la plupart des employés ont encore le nez dans leur  tasse de café, Brussels Wake Up leur proposait d'entamer la journée par un moment de détente suivi de quelques déhanchements sur des rythmes électro.

Le rendez-vous était fixé à 6h30, au Belgomarkt, rue de Dublin à Ixelles, pour un réveil en douceur lors d'une séance de yoga. Une quarantaine de personnes avaient répondu présents à cette première invitation mais elles étaient nettement plus nombreuses encore à s'élancer sur le "dance floor" une heure plus tard.

Faire la fête avant d'aller au bureau? Romain y voit une manière de prolonger les vacances. Julie se sent "boostée" pour entamer la journée. Elle a d'ailleurs choisi de venir danser avec ses collègues. Lucie apprécie de commencer la journée par un moment agréable qui lui donne envie de se lever.

L'idée de ce "Brussels Wake Up" est née il y a près de deux ans, dans la tête d'Hugo, Charlotte et Emilie. Trois amis qui ont trouvé en Belgomarkt (le premier supermarché qui ne propose que des produits belges) un partenaire pouvant mettre une salle à leur disposition. Le bouche à oreille et les réseaux sociaux ont fait le reste. En quelques jours, presque toutes les places disponibles étaient vendues (8 ou 10 euros). Cette première "soirée matinale" est un test. Elle pourrait être reconduite après évaluation. Pour Emilie Sickinghe, l'une des organisatrices, les trentenaires sont particulièrement intéressés par la formule :"surtout s'ils ont des enfants et peu de possibilités de sortir le weekend " .

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK