Faillite de l'ancien Novotel: Namur perd un quart de sa capacité d'accueil

La fin d'une époque
La fin d'une époque - © Hampton's-hotel.com

La chaîne d’hôtels Hampton’s va se séparer de son hôtel à Wépion. 30 personnes se retrouvent sur le carreau. Un coup dur pour l'emploi mais aussi pour le tourisme. L'Hampton's Hôtel Namur, c'était 1/4 des chambres disponibles dans la capitale wallonne.

La capitale wallonne souffrait déjà d'un cruel manque d’hôtels. Avec la fermeture de l’Hampton's et de ses 110 chambres, la situation ne fait que de s'aggraver. Aujourd'hui, Namur voit sa capacité d'accueil des touristes réduite. La ville dispose d'une offre de maximum 350 nuitées.

Les professionnels du secteur expliquent cette grande carence par l'absence d'un Palais des Congrès digne de ce nom. Cela fait 30 ans que l’on en parle. Et les acteurs de terrain se désolent.

Luc Arnould dirige "New", l'organisme chargé de promouvoir Namur à l'étranger : "Tout est lié. C’est un cercle qui pourrait ne pas être vicieux, mais il faut un centre de congrès performant pour attirer des investisseurs hôteliers et inversement, peut-être que le développement du centre de congrès ne se fera que quand les promoteurs seront certains d’avoir de la capacité de logements".

Bruno Schmitz

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK