Extinction Rebellion monte une donnerie éphémère à Louvain-la-Neuve pour le Black Friday

Alors que l’Esplanade était noire de monde ce vendredi après-midi, les membres de la section locale d’Extinction Rebellion ont installé leur stand face à l’entrée du centre commercial. Une tonnelle et des tréteaux montés en quelques minutes, sans autorisation. "C’est le principe de la désobéissance civile", rappelle un militant. L’action du jour a pris la forme d’une donnerie, où sont proposés des vêtements et des jouets de seconde main, ainsi que ces douceurs et boissons chaudes. "On ne dit pas que c’est gratuit. On dit que c’est 100% de réduction, insiste un des porte-parole. Tout ce que nous donnons ici a déjà eu un coût pour la terre. Par contre, le fait de donner, c’est 100% de réduction de CO2, 100% de réduction d’exploitation humaine, 100% de réduction d’emballage, de transport, de matières premières extraites de la terre".

Nous ne sommes pas là pour culpabiliser les gens

Le moment et l’endroit n’ont pas été choisis au hasard. Le Black Friday est un jour où la consommation de produits neufs, souvent fabriqués à l’autre bout de la planète, est poussée à son paroxysme, notamment dans les centres commerciaux. "Mais nous ne sommes pas là pour culpabiliser les gens ni les pointer du doigt en disant "ce n’est pas bien ce que vous faites" On est simplement là pour dire qu’il y a autre chose de possible", poursuit-il. Rapidement l’action suscite l’intérêt des passants, mais aussi des agents de sécurité et de la police. Il faut dire que les activistes se sont installés sur une esplanade privée, qui fait partie de l’enceinte du centre commercial. "Mais on ne veut pas dérager les gens, les empêcher de passer. On est tous pris dans le système, on consomme tous", explique un autre membre du collectif. Message visiblement entendu : le stand d’Extinction Rebellion est finalement toléré devant l’Esplanade, à condition que ses militants ne mènent pas d’action à l’intérieur de la galerie. La donnerie éphémère est restée en place jusqu’à la fin de l’après-midi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK